Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

A tout un chacun (724)

PMA-GPA 2020, retournement de situation ?               Chers amis, À l’approche de Noël, je viens très simplement solliciter votre aide pour poursuivre notre combat en 2020. Sur le projet de loi en bioéthique, comme sur tant d’autres luttes, rien n’est perdu. Des retournements sont toujours possibles ! Le texte est en ce moment examiné par la commission spéciale sur la bioéthique du Sénat, qui nous a auditionnés le 4 décembre. Nous avons bon espoir de le faire amender afin qu’il revienne à l’Assemblée Nationale avec le moins de soutien possible. Notre combat est un cri du cœur ! Il est contraire au droit d’interdire à certains enfants toute possibilité de lignée paternelle, il est injuste de rembourser des PMA à 100 %, surtout quand c'est pour des personnes fertiles. Nous ne voulons pas de la marchandisation du corps et de la vente des gamètes.…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
De la liberté des pressions (du droit d'expression)   Le 25 mars dernier, Philippe BRUNET, auteur d’une mise en scène contemporaine des Suppliantes, d’Eschyle, dans laquelle une partie des acteurs portent des masques noirs – et d’autres blancs - selon les canons de la tragédie antique - se voit interdire de jouer en Sorbonne, à la demande d’un collectif "anti-raciste" imposant ainsi sa loi à la communauté universitaire. Voici quelques semaines, c’est au tour de Sylviane AGACINSKI d’être contrainte d’annuler une conférence à l’université de Bordeaux par un groupe de pression qui dénonce l’homophobie de l’intervenante, coupable d’être opposée à la PMA et à la GPA. Quant à François HOLLANDE, le voici obligé de renoncer à la présentation de son dernier livre à l’université de Lille et d’être exfiltré pour échapper à d’éventuelles violences.   Quelle analyse faire de ces déplorables évènements ? certes, on pourrait s’en tenir à une posture…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Quand un gréviste de la RATP profite de la grève pour travailler   C'est l'histoire vraie d'un gréviste opportuniste ou comment une anecdote illustre le changement d'époque avec ses contradictions dont nous ne sommes pas toujours conscients...   La veille du 5 décembre dernier, premier jour de grève, je prends un UBERpour me déplacer (à ne pas confondre avec un taxi). Je bavarde. Rien de tel pour comprendre l'humeur de la ville et la circulation. L'échange fut bref mais suffisamment étonnant à mes yeux pour que je le publie dans un tweet qui allait faire le "buzz" et entraîner un sujet de réflexion plus profond qu'il n'y paraît : MOI - compatissante :"Comment allez-vous faire demain, cela va être terrible avec la grève, impossible de circuler ?" UBER – "Non, non, c'est des bons jours pour nous ! Ça paie mieux. Et puis moi je travaille le soir, parce que j'ai…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
"Le scandale de la mort"   Qui peut comprendre aujourd’hui ce que donner sa vie veut dire ? Comment peut-on comprendre, à l‘heure du "blackfriday" et de l’individualisme galopant, que certains acceptent de perdre la vie en servant leur pays. Et pourtant, ces jeunes existent et la mort de nos 13 officiers et sous-officiers est là pour nous le rappeler.      Qu’avaient-ils de plus que les autres ? Pourquoi avaient-ils fait le choix d’exercer le métier des armes ? Il y a l’aventure, certes ! Rares sont les métiers qui peuvent satisfaire aujourd’hui ce goût de l’action, du risque, de la découverte d’un inconnu qui est toujours une sorte de promesse. Il y a aussi le goût de la fraternité, ce désir que nous avons tous de vivre dans une communauté où chacun est reconnu pour ce qu’il est, pour ce qu’il fait et où peut se vivre cette aventure humaine et professionnelle. Il y…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Contre la planète sauvons la Terre   La planète est partout. Il faut parait-il la sauver de l’inconscience des hommes et de la veulerie de leurs dirigeants. Personne ne sait comment faire mais la jeunesse occidentale sait que les adultes devraient voir ce sauvetage comme leur premier problème et elle donne la direction à suivre : baisser drastiquement l’émission de CO2, le GIEC, Jean-Marc JANCOVICI et les accords de Paris l’ont dit. Le Secrétaire général de l’ONU a même dit à la COP 25 de Madrid : "Le point de non-retour n’est plus loin à l’horizon. Nous devons mettre fin à la guerre à la planète".   Une première question s’impose. Pourquoi notre planète qui s’appelle la Terre, a-t-elle perdu son nom dans les médias pour devenir contre tout bon sens l’unique planète de l’univers ? Une réponse est que nous nous trouvons une fois de plus devant l’éternel combat des idéologies et du bon…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Nouvelle cordée : chômage, mode d'emploi   Le documentaire de Marie-Monique Robin conte une expérience inédite visant à redonner du travail à des malmenés. Captivant.   Jusqu'au 3 janvier 2017, Sébastien, Pierrick, Anne et les autres, tous habitants de Mauléon (Deux-Sèvres), étaient au chômage, et sérieusement malmenés par la vie. Mais ce jour-là, la création de l'Esiam (Entreprise solidaire d'initiatives et d'actions mauléonaise) a tout changé. Ils sont devenus les premiers salariés de cette entreprise à but d'emploi, et les pionniers d'une aventure économique et humaine passionnante. "Un moment de grâce absolument inoubliable", dit Marie-Monique ROBIN, réalisatrice de Nouvelle cordée. Ils sont à la fois les acteurs et les narrateurs de ce documentaire qui vaut beaucoup de "feel good movies", avec son dynamisme et sa générosité communicatifs. Mais en plus, c'est vrai !   L'exposition mêle habilement la présentation des personnages et l'explication du projet. Empathie immédiate. Au début, ils…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Retour sur la question du voile   Des mères voilées accompagnant des enfants lors de sorties scolaires, un gouvernement divisé sur la manière de réagir, un élu RN demandant la sortie d’une femme voilée présente au conseil régional de Bourgogne, et voici la question du voile à nouveau sur le devant de la scène. Et à nouveau, notre impuissance à endiguer la visibilité de plus en plus étendue et revendicative de l’islam en France est patente. C’est une vieille affaire puisqu’elle remonte à trente ans, à l’automne 1989 précisément, avec l’exclusion du collège de Creil de deux élèves musulmanes qui avaient refusé d’enlever leur voile. Il faudra attendre 2004 pour que l’État légifère et interdise à l’école publique tout signe manifestant ostensiblement une appartenance religieuse, visant donc aussi bien le christianisme et le judaïsme (pourtant l’un et l’autre étrangers à tout problème) que l’islam. Il y a eu ensuite la…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Pourquoi les Français sont tristes   (...) France, France réponds à ma triste querelle…   Et à chacun de mes retours j’ai fait la même constatation : les français devenaient de plus en plus tristes. Et cette lente disparition de la joie de vivre en ce pays béni des Dieux est quelque chose de nouveau, car la France, aux yeux du monde entier a toujours représenté le pays où il faisait bon vivre, ce que souligne le dicton allemand/yiddish "heureux comme Dieu en France". De l’avis général, la France avait toujours été le pays le plus gai d’Europe, ce qui, hélas, n’est plus le cas aujourd’hui. La question est donc : mais qu’est qui nous est arrivé pour que nous soyons saisis, nous Français, par cette dépression nerveuse collective ? Et c’est à cette question que je vais essayer de répondre dans la mesure de mes moyens. (...) En tout cas, voilà…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Aux racines de la violence "gratuite"   Le docteur Maurice BERGER, psychiatre, est l’un des trop rares spécialistes français de la violence pathologique, et plus particulièrement de celle qui se manifeste chez des enfants, des adolescents et des jeunes. Il étudie "les processus à l’origine de la violence pathologique extrême", pour reprendre une expression qu’il a employée comme titre d’un chapitre de son ouvrage Voulons-nous des enfants barbares (Dunod, 2013). Il observe et analyse les échecs des institutions ayant à traiter ce problème dramatique, que ce soit la justice ou l’Aide sociale à l’enfance, institution dont il a depuis longtemps repéré et expliqué les insuffisances, pour ne pas dire le manque dramatique d’efficacité, dans deux ouvrages : L’échec de la protection de l’enfance (Dunod, 2004), et Ces enfants qu’on sacrifie … au nom de la protection de l’enfance (Dunod, 2014). Il veut contribuer à "prévenir et traiter la violence extrême" -…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version