Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Et si on arrêtait de nous ...

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Et si on arrêtait de nous prendre pour des c… avec le réchauffement climatique anthropique ?
 
Toute personne qui parle de changement climatique devrait connaître sur le bout des doigts les paramètres de Milutin Milankovic qui expliquent pourquoi la Terre a été plusieurs fois depuis des millions d’années une boule de glace et le sera à nouveau avec des périodes interglaciaires plus ou moins longues pendant lesquelles la vie peut se développer.
Le premier paramètre est l’obliquité de l’axe de la Terre par rapport au soleil qui varie dans un cycle de 41.000 ans de 21,9 ° à 24,5°. Le second est l’excentricité de la Terre qui tourne autour du soleil dans un cycle de 100.000 ans sur une orbite qui va du cercle presque parfait à une ellipse faisant évoluer les distances de la Terre au soleil. Le troisième paramètre est la précession des équinoxes, la terre tournant comme une toupie avec un axe qui décrit un cercle en 23.000 ans.
Ces trois paramètres expliquent, à rayonnement constant du soleil dont nous ne savons pas grand-chose, pourquoi la Terre en reçoit des quantités très variables. C’est très bien expliqué sur des tons différents dans deux vidéos assez courtes, visibles sur youtube
ici et ici, que quiconque souhaitant ne pas dire trop de bêtises sur le climat, devrait absolument regarder.
 
Cela éviterait de continuer par ces fadaises à détourner l’attention des braves gens du vrai problème actuel qui est le pillage de la Terre pour nourrir les machines qui fabriquent et transportent en continu ce que l’on impose comme richesses, en fabriquant au même rythme de la monnaie pour les acheter. Nous sommes encore beaucoup trop nombreux à ne pas comprendre que la monnaie est une énergie monétaire comme l’électricité est une énergie électrique. Ne le comprenant pas, nous ne sommes pas choqués que la monnaie soit devenue une énergie sans source, une énergie qui n’est qu’apparence et qui s’accumule en creux dans les dettes que les Politiques sont payés à les récupérer par l’impôt. La dette mondiale des 6 milliards d’êtres humains est aujourd’hui de 200.000 milliards de dollars en additionnant les dettes des États, des entreprises et des particuliers. Et cela monte à chaque instant puisque nous ne voulons pas en prendre conscience en feignant de trouver cela secondaire. Nous préférons jouer au sorcier qui va déplacer les anticyclones et les dépressions en s’en croyant capable alors que personne n’a encore expliqué les raisons de ces déplacements imprévisibles. A force de se laisser prendre pour des c…, ne le deviendrions-nous pas un peu ?

Envoyé par l'auteur, paru sur www.surlasociete.com, 20 septembre 2019
DUGOIS Marc

Né en juin 1944





Avocat


Diplômé d'HEC 
Avocat spécialisé dans le redressement d'entreprises en difficultés 
Conseiller au cabinet de Jean Louis Borloo
S'est retiré du barreau le 31 décembre 2004 pour être consultant.

 

 

Ouvrages
Voter utile est inutile, Petit manuel de sagesse pour un monde en crise (2006)
L'inéluctable révolution (2012)


Sites
http://www.ecosophie.com/
http://www.surlasociete.com/

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version