Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Nouvelle cordée

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Nouvelle cordée : chômage, mode d'emploi
 
Le documentaire de Marie-Monique Robin conte une expérience inédite visant à redonner du travail à des malmenés. Captivant.
 
Jusqu'au 3 janvier 2017, Sébastien, Pierrick, Anne et les autres, tous habitants de Mauléon (Deux-Sèvres), étaient au chômage, et sérieusement malmenés par la vie. Mais ce jour-là, la création de l'Esiam (Entreprise solidaire d'initiatives et d'actions mauléonaise) a tout changé. Ils sont devenus les premiers salariés de cette entreprise à but d'emploi, et les pionniers d'une aventure économique et humaine passionnante. "Un moment de grâce absolument inoubliable", dit Marie-Monique ROBIN, réalisatrice de Nouvelle cordée. Ils sont à la fois les acteurs et les narrateurs de ce documentaire qui vaut beaucoup de "feel good movies", avec son dynamisme et sa générosité communicatifs. Mais en plus, c'est vrai !
 
L'exposition mêle habilement la présentation des personnages et l'explication du projet. Empathie immédiate. Au début, ils se retournent sur leur passé proche. En 2015, chacun est isolé, prisonnier d'une histoire personnelle douloureuse. Sébastien, ancien agent hospitalier seul en charge des malades la nuit, a contracté une hernie discale paralysante qui a entraîné son licenciement. Anne, secrétaire médicale surchargée, a fait un burn-out. Pierrick, qui a perdu sa femme dans un accident de voiture, a dû abandonner son métier de chauffeur routier pour s'occuper de leurs deux petites filles et n'a pu trouver de travail à temps partiel. On regarde avec émotion ce jeune père de famille accompagner les enfants à l'école avant d'affronter une journée solitaire à la maison. Sylvie, Magali, Claire, Philippe, tous ont été jetés par la vie hors du circuit professionnel. Quand le maire leur parle de faire de Mauléon un "territoire zéro chômeur", certains restent sceptiques, ça paraît un peu utopique, mais c'est quand même un rayon de soleil tombant sur leurs galères.
Ils ont vite fait d'adopter les trois principes de Patrick VALENTIN, d'ATD Quart Monde, à l'origine du projet : 1. Personne n'est inemployable. 2. Il y a du travail. 3. Il y a de l'argent. L'idée est de monter une "entreprise à l'envers" : d'abord on embauche les chômeurs en CDI au smic. Ensuite on invente le travail adapté à leurs compétences, qui ne doit pas concurrencer les entreprises locales. Le financement ? Une redistribution des aides de l'État (chaque chômeur coûte annuellement 18.000 euros à la société). Pour cela, il faut une loi qui sera adoptée en 2016, à force de mobilisation des élus et des chômeurs. Pendant ce temps, à Mauléon, on se prépare, on répertorie les activités possibles. Les idées fusent : de la création de randonnées au tri des déchets d'une usine de confection, avec récupération des chutes de tissu et atelier de couture pour les transformer en sacs.
 
Le scénario est passionnant et construit de main de maître par Marie-Monique ROBIN, qui n'en est pas à son coup d'essai. On doit à cette enquêtrice hors pair des documentaires offensifs qui ont fait date, sur Monsanto aussi bien que sur les escadrons de la mort en Argentine.
Pour conter l'expérience inédite de Mauléon, qu'elle a suivie depuis le début, en évitant tout didactisme, elle adopte une écriture organique, incarnée, qui laisse croître le film naturellement au fil des saisons. Une belle photographie rend éloge aux paysages et aux personnages. Il y a des moments d'action entraînants, des phases de suspens, d'attente. Il y a surtout les liens qui se nouent entre ces isolés, l'ordre fécond et joyeux qui se crée au fur et à mesure que chacun trouve sa place : ensemble, c'est tout. On voit s'éclairer les visages. Nouvelle cordée montre la solidarité en acte, et c'est captivant.

Paru dans Le Figaro, 20 novembre 2019
TRANCHANT  Marie-Noelle

Née le 22 décembre 1951
Célibataire
 
Journaliste culturelle


Lettres classiques (hypokhâgne et khâgne)
Ecole du Louvre
Maîtrise de Lettres modernes à la Sorbonne, Paris IV
(mémoire Baudelaire et Thomas de Quincey)


Enseignement
Français, latin, grec, dans des écoles privées hors contrat (1972-80)

Journalisme
Journaliste culturelle et critique de cinéma au Figaro depuis 1981
Critique à l’émission Ecrans et Toiles de Victor Loupan sur Radio Notre-Dame
Auteur avec Laurent Terzieff de "Seul avec tous",
          parcours biographique et spirituel du grand comédien (Presses de la Renaissance, 2010. Préface de Fabrice Luchini)


Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version