Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

A tout un chacun (693)

L’économie, de binaire est devenue bipolaire voire schizophrène   Il est redoutable de voir tant de gens dire qu’ils ne comprennent rien à l’économie. Ce sont eux qui sans le vouloir sont les principaux complices de ceux qui tirent profit de leur désintérêt. Ce que l’on appelle pompeusement économie, voire même science économique, n’est pourtant que l’observation des règles d’une vie en groupe, certes rendues compliquées depuis l’introduction nécessaire de la monnaie. Chacun comprend que la vie en groupe est la mise en commun et l’organisation des énergies des membres du groupe mais beaucoup n’ont pas envie de prendre la peine de comprendre ce que l’introduction de la monnaie a changé, truqué et perverti, surtout depuis que la monnaie n’est plus que du papier, voire même une ligne sur un écran. La vie en groupe, chacun la connait dans sa famille ou en vacances avec ses amis. Chacun y fait…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
PMA, le “progrès” comme fatalité   ANALYSE - Du pacs à la PMA et demain la GPA, le supposé progrès est comme une roue crantée qui jamais ne retourne en arrière   On a l’impression d’un énorme rouleau compresseur. Ceux qui se sont opposés au pacs sous le gouvernement de Lionel Jospin non seulement ont été débordés et marginalisés, mais se sont vus imposer dix ans plus tard le mariage entre deux personnes de même sexe. Face à cette loi, ils se sont mobilisés comme jamais : des manifestations monstres, dont le pouvoir a eu beaucoup de mal à minimiser l’ampleur. Or, la loi Taubira a pourtant été adoptée. La suite logique est la PMA : nous y sommes, et nul doute que rien ne l’empêchera. Nous aurons ensuite la GPA, au nom de l’égalité et de la non-discrimination. Viendront un peu après, qui peut encore en douter ?, les…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Pour l’homéopathie L’argumentation produite par les Instances officielles, notamment la "haute autorité de la santé" (dont la hauteur donne le vertige), pour justifier le déremboursement des remèdes homéopathiques, est d’une médiocrité presque fascinante. A cette argumentation je puis opposer, fort de trente ans de pratique, des faits. A mainte reprise des maux de gorge qui résistaient aux remèdes prescrits par le généraliste ont été guéris par des granules ou des comprimés homéopathiques. Par deux fois une intervention chirurgicale, conseillée par la médecine traditionnelle, exclue par l’homéopathe, s’est révélée inutile. (La Sécu n’y a-t-elle pas gagné ?). Un généraliste au vu du taux légèrement excessif de mon "mauvais" cholestérol m’ordonnait des statines. Mon homéopathe, au vu du taux exceptionnel de mon "bon" cholestérol, se récria. Deux décennies se sont écoulées depuis, sans statines, avec un cholestérol stable. Puisqu’il existe une "commission de la transparence", je lui soumets ces transparents résultats. (Est-il…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Libéralisme classique et néolibéralisme sont deux doctrines qui n’ont rien à voir !   Chichement approuvé le 23 juillet à l’Assemblée nationale, le projet de loi autorisant la ratification du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (Ceta en anglais) et les débats qui l’ont accompagné ont mis en lumière le problème que le concept de libéralisme pose aujourd’hui à la droite. Sur les cent quatre députés qui composent le groupe des Républicains (apparentés compris), quatre-vingt-dix-huit ont voté contre, cinq se sont abstenus et un a voté pour… Chiffres spectaculaires qui étonnent et interrogent celui qui penserait encore que la droite est, avec des nuances mais par destination, favorable au libre-échange et à la globalisation. En réalité, raisonner ainsi serait mal connaître l’histoire de la droite (il faudrait dire "des droites") et ne pas voir deux réalités déterminantes, à la fois intellectuelles et politiques: celle d’une droite qui a…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La folie perverse du gagnant-gagnant   Le gagnant-gagnant est la base du commerce mondial qui affirme que l’échange enrichit. C’est la trouvaille que le capitalisme a réussi à mettre dans les esprits fragiles pour retarder son écroulement par des soins palliatifs de plus en plus coûteux. Il est important de bien le comprendre pour ne pas s’en laisser endormir. Il est habilement fondé sur deux constats avérés et non discutables, sur un montage intellectuel assez simple et sur la capacité des peuples à croire que l’habit fait le moine et l’expert, la vérité.   Le premier constat est que lorsqu’un client a acheté son pain, il y a deux heureux, le client et le boulanger. Sans ce double contentement, pas de commerce possible et ce double contentement est chiffré par une augmentation du PIB qui additionne tous les achats sans aucune distinction. L’idée même de chiffrage du contentement devrait déjà…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La mort du père   À maintes reprises, nous avons évoqué les dangers de la repentance historique, et particulièrement de la repentance coloniale qui fait des ravages parmi les populations récemment installées en France et précisément issues de nos anciennes colonies. Cette repentance, aussi absurde et nocive qu’injustifiée, semble s’inscrire dans un dessein beaucoup plus vaste que celui de l’étude historique, un dessein qui touche au cœur de notre civilisation : l’élimination du père.   La repentance s’attaque en effet à nos pères : c’est le rejet absolu de tout ce qu’ont réalisé nos anciens. Leurs personnes comme leurs actes sont à jamais couverts d’un voile de réprobation et de honte. Une fois leur image flétrie, souillée à longueur de médias, de fictions romanesques et d’études universitaires tendancieuses, le champ est libre pour attaquer le père d’aujourd’hui. Nous y sommes. Les fossoyeurs avancent maintenant à visage découvert. La "PMA pour toutes" est…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Ne nous haïssons plus les uns les autres … c’est la loi   La loi Avia, qui vise à lutter contre les propos haineux sur internet, vient d'être votée à l'Assemblée nationale. Elle confie aux Gafa et internautes la police de notre pensée avec tous les risques que cela incombe.   L'impuissance a dorénavant une solution : la loi. Par la suite, Ponce Pilate peut tranquillement se laver les mains en déléguant aux réseaux sociaux la police de la bien-pensance planétaire. Faut-il se réjouir de ce catalogue à la Prévert voté le mardi 9 juillet à l'Assemblée Nationale ? On y égrène le mal sous toutes ses formes informatiques, depuis l'apologie du terrorisme, les messages de discrimination (toutes les discriminations), le harcèlement sexuel à la pornographie, et bien sûr la haine, etc. Mais qu'est-ce que la haine ? Qui la définit ? La perception que l'on en a est-elle la même pour tous ?…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
D’où vient l’homosexualité ?   Sujet tabou s’il en est tellement les conséquences de la réponse sont impressionnantes. Est-elle génétique ? Vient-elle de l’éducation ? Est-ce l’effet d’une éducation sur un terrain génétiquement favorable ? Pourquoi la question dérange-t-elle tellement  et pourquoi n’a-t-elle pas droit de cité ? Aborder le sujet c’est avancer sans protection sur un terrain défendu par des archers vigilants et très réactifs, mais l’étendard arc-en-ciel est tellement brandi actuellement qu’il est déraisonnable de ne pas s’interroger. S’interroger n’est pas répondre, mais déjà se demander s’il n’y a que ces réponses possibles. Et l’on constate curieusement l’oubli de la réponse que les Grecs apportaient à cette question. Pour eux l’homosexualité était un passage organisé de l’adolescence qu’il fallait savoir vivre et dont il fallait savoir sortir. Les familles grecques cultivées sortaient leurs garçons vers 12 ans de la tutelle féminine pour le confier en tant qu’éromène à un éraste de…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La fessée   Pas de fumée sans feu, pas de fesse sans fessée. C’est la loi de nature. Les vertus de la fessée ne sont pas contestables. Elles ont été démontrées par Rousseau dans ses Confessions ; l’on doit sans aucun doute à mademoiselle Lambercier qui fessa le jeune Jean-Jacques une fois et encore une fois la rédaction postérieure de L’Emile, remarquable traité d’éducation. Montaigne déjà confesse avoir "à deux coups tâté des verges" : il en résulta l’admirable chapitre des Essais : "De l’affection des pères aux enfants". Mais c’est Max Ernst, insoupçonnable de profanation, qui en 1926 produit en peinture une apothéose de la fessée puisque c’est la Vierge Marie la meilleure des mères, qui l’administre à l’Enfant Jésus le meilleur des fils, et quand on sait ce qu’il advint de Jésus, comment douter que la fessée ait, comme la fesse, une vertu proéminente ? Près d’un demi-siècle plus tard…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version