Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

A tout un chacun (717)

Le retour de l’ordre moral   S’il est une chose du passé honnie c’est bien la notion d’ "ordre moral", ordre moral qui a certes eu ses incontestables travers sous la domination bourgeoise du XIXe siècle, mais qui n’a pas non plus été la caricature que l’on en a faite a posteriori, comme pour mieux se persuader qu’aujourd’hui est forcément toujours mieux qu’hier ! Ce qui est risible, c’est que nos bien-pensants si réfractaires à l’ "ordre moral" sont parvenus, sous couvert de "progrès" et d’ "ouverture", à imposer un nouvel ordre moral plus étouffant encore que celui qu’ils dénoncent avec fougue et sans doute sincérité. Un moralisme envahissant sévit désormais partout, il pourchasse, stigmatise et élimine avec une impitoyable rigueur toute pensée déviante selon une vision manichéenne du bien et du mal. Le dogme sacré de cette morale est l’égalité et son corollaire, la lutte contre toutes les discriminations,…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Pour en finir avec la loi "baguette magique" : le cas des retraites   Le Figaro du 2 septembre publie un article de Libres Echanges, la rubrique de Jean-Pierre Robin, dans lequel il écrit ceci : notre système de retraites est fondamentalement "contributif", et il le restera même si les modalités sont amenées à changer : la pension de chacun, 242,8 milliards d’euros au total en 2016, dépend de ses cotisations. Ce faisant, ce journaliste exprime une opinion extrêmement répandue : ce serait parce que nous cotisons au profit des retraités actuels que nous pouvons compter sur une pension quand nous serons devenus âgés. Or cette idée, pour légalement exacte qu’elle soit, est scientifiquement erronée, tout comme l’était la conviction de nos lointains ancêtres selon laquelle le soleil tournerait autour de la terre.   La législation actuelle des retraites est analogue à la représentation de l’univers qui semblait aller de soi avant les travaux de Copernic…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Des hommes justes   Ivan Jablonka ne souligne pas assez, à mon gré, dans son essai Des Hommes justes, que le surgissement de tels hommes est déjà programmé et produit par les Evangiles : exemplaires, la relation de Jésus avec la femme adultère ou la Samaritaine. Ou par saint Paul dans l’énoncé fondateur de l’Epître aux Galates : "il n’y a plus ni homme ni femme, car tous vous êtes un en Jésus-Christ"). Aussi le Catéchisme de l’Eglise catholique indique-t-il dans les termes les plus clairs que "l’homme et la femme sont créés /…/ dans une parfaite égalité en tant que personnes humaines d’une part, et d’autre part dans leur être respectif d’homme ou de femme".                 Mais le Coran, favorable à la femme (quoi qu’on pense) comme ne l’est nulle autre religion (Muhammad Hamidullah le soulignait dans une forte Préface), est un catéchisme des justes rapports entre les sexes plus satisfaisant que…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Le "problème à traiter" de Jean-Marc Jancovici   Dans sa leçon inaugurale à SciencesPo du 29 août 2019, où il reprend son cours au Mines de Paris, Jean-Marc Jancovici souligne remarquablement le "problème à traiter" en partant d’un constat difficilement contestable, à savoir que toute notre vie n’est composée que de ressources transformées, elles-mêmes n’étant toutes, que de l’énergie transformée. Il précise que ce sont les machines qui ont fait de nous des "supermen pour de vrai", en multipliant notre puissance personnelle en moyenne par 200, et en occident dans les villes par mille ou deux mille. Cela s’est fait en deux siècles en passant des énergies renouvelables aux énergies fossiles dont le côté apparemment illimité n’a jamais permis de réflexion sur le coût de leur reconstitution qui devrait en toute logique être pourtant provisionné.   Avec quelques formules-chocs il nous rappelle des vérités oubliées : "L’énergie c’est la capacité à transformer…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Voyage dans l’univers de la PMA Le récit qui suit est écrit à la manière des contes philosophiques du siècle des Lumières à ce détail près que ses personnages sont réels et vivent aujourd’hui.  Ma famille est constituée de deux mères (que j’appelle toutes deux "maman" et y ajoutant leurs prénoms respectifs pour les distinguer l’une de l’autre) et d’une sœur de deux ans plus jeune que moi. L’une de nos mères est universitaire, l’autre avocate. Elles nous ont élevés dans les principes de confiance dans la raison humaine, de tolérance et de croyance au progrès de l’humanité. Elles ne nous ont jamais parlé de spiritualité, sauf pour exprimer leur méfiance à l’égard des croyances irrationnelles dont les fruits inévitables, disaient-elles, sont l’obscurantisme et le fanatisme. Elles n’ont caché, ni à ma sœur ni à moi, que nous avions été conçus à l’aide de "petites graines" données par un inconnu.…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La valeur sacrée de l’engagement   Nous évoluons dans des environnements qui oscillent entre le culte virtuel de l’héroïsme et la complainte médiatique de la victimisation permanente. Désormais il n’est plus de bon ton de prendre des risques et encore moins de reconnaître la valeur suprême de l’engagement alors que tout est subordonné au principe de précaution et soumis à l’omnipotence bureaucratique. Pourquoi aller au-delà pour soi-même et vis-à-vis des autres quand on vous garantit en permanence que vos actes quotidiens sont assurés en termes de bien-être et réassurés en termes de sécurité ... Il faut reconnaître que nos sociétés se recroquevillent de plus en plus sur des postures matérialistes, individualistes, hédonistes, indolentes avec des formes de communications qui sont devenues quasi tribales autour des réseaux sociaux. Alors pourquoi s’engager et avoir besoin de donner du sens à ce que l’on vit quand il suffit de se laisser porter par le…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
L’économie, de binaire est devenue bipolaire voire schizophrène   Il est redoutable de voir tant de gens dire qu’ils ne comprennent rien à l’économie. Ce sont eux qui sans le vouloir sont les principaux complices de ceux qui tirent profit de leur désintérêt. Ce que l’on appelle pompeusement économie, voire même science économique, n’est pourtant que l’observation des règles d’une vie en groupe, certes rendues compliquées depuis l’introduction nécessaire de la monnaie. Chacun comprend que la vie en groupe est la mise en commun et l’organisation des énergies des membres du groupe mais beaucoup n’ont pas envie de prendre la peine de comprendre ce que l’introduction de la monnaie a changé, truqué et perverti, surtout depuis que la monnaie n’est plus que du papier, voire même une ligne sur un écran. La vie en groupe, chacun la connait dans sa famille ou en vacances avec ses amis. Chacun y fait…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
PMA, le “progrès” comme fatalité   ANALYSE - Du pacs à la PMA et demain la GPA, le supposé progrès est comme une roue crantée qui jamais ne retourne en arrière   On a l’impression d’un énorme rouleau compresseur. Ceux qui se sont opposés au pacs sous le gouvernement de Lionel Jospin non seulement ont été débordés et marginalisés, mais se sont vus imposer dix ans plus tard le mariage entre deux personnes de même sexe. Face à cette loi, ils se sont mobilisés comme jamais : des manifestations monstres, dont le pouvoir a eu beaucoup de mal à minimiser l’ampleur. Or, la loi Taubira a pourtant été adoptée. La suite logique est la PMA : nous y sommes, et nul doute que rien ne l’empêchera. Nous aurons ensuite la GPA, au nom de l’égalité et de la non-discrimination. Viendront un peu après, qui peut encore en douter ?, les…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Pour l’homéopathie L’argumentation produite par les Instances officielles, notamment la "haute autorité de la santé" (dont la hauteur donne le vertige), pour justifier le déremboursement des remèdes homéopathiques, est d’une médiocrité presque fascinante. A cette argumentation je puis opposer, fort de trente ans de pratique, des faits. A mainte reprise des maux de gorge qui résistaient aux remèdes prescrits par le généraliste ont été guéris par des granules ou des comprimés homéopathiques. Par deux fois une intervention chirurgicale, conseillée par la médecine traditionnelle, exclue par l’homéopathe, s’est révélée inutile. (La Sécu n’y a-t-elle pas gagné ?). Un généraliste au vu du taux légèrement excessif de mon "mauvais" cholestérol m’ordonnait des statines. Mon homéopathe, au vu du taux exceptionnel de mon "bon" cholestérol, se récria. Deux décennies se sont écoulées depuis, sans statines, avec un cholestérol stable. Puisqu’il existe une "commission de la transparence", je lui soumets ces transparents résultats. (Est-il…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version