Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

A tout un chacun (612)

Le "Gross Paris"   Quand j’entends parler du Grand Paris – très à la mode ces temps ci – je ne peux m’empêcher de penser au "Gross Paris" dont on parlait pendant les années "les plus sombres de notre histoire" alors que Pétain regnans, nous souffrions sous von Scholtitz. Sauf quelques inconvénients principalement alimentaires, la vie à Paris était facile, à part quelques voitures grises immatriculées WH, il n’y avait pas grand monde dans les rues, quelques voitures à cheval avec lesquelles les bougnats livraient le rare charbon, un peu de vélo-taxis, quelques voitures marchant au gazogène, une source d’énergie renouvelable puisque brulant du charbon de bois, les vélos étaient les rois du pavé. Métros et vélos étaient les seuls moyens de locomotion, un rêve d’Hidalgo. Gamin revenant de mon collège de jésuites, je descendais la rue Reynouard – ceux qui connaissent apprécieront – avec un vélo dépourvu de frein.…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Le Temps des Papes   Il fut un temps où l'on reprochait aux papes d'être infaillibles, surtout sur les questions des dogmes, aujourd'hui nous avons des papes qui dialoguent avec le monde sur tous les sujets moraux et politiques et comme par un excès de modestie, ce sont eux qui les premiers s'excusent et reconnaissent qu'ils peuvent se tromper sur les choses de ce monde. Ils ne nient pas leur infaillibilité mais ils la mettent humblement au service de l'homme fragile et plein de tentations. C'est pourquoi les premiers chrétiens ont su imaginer cette adage "Vox populi, vox Dei " La voix du peuple, c'est la voix de Dieu ! pour s'unir à cette infaillibilité sans la rendre totalitaire et écrasante, car ils avaient pour eux une "Tradition" forte et criante et "un canon" pour qu'ils n'oublient pas ce que les clercs savaient déjà en reprenant le mot d'un moine…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Du bon usage du snobisme   Puisque le snobisme est totalement incorrect, il est important de tenter de faire bon usage de tous ces petits "riens" signifiants qui nous tiennent à cœur et façonnent souvent notre savoir vivre. Qui n'a pas été charmé, accroché, émerveillé devant l'apprentissage de la parfaite élocution d'Eliza dans le film "My fair lady" ? Oublions évidemment tout ce qui tient à la high-society britannique et de ce que l´on appellerait aujourd'hui "la violence sociale" de Mr Higgins ! Même si celle-ci est enrobée de bons sentiments qui nous emmènent vers une happy-end pour notre plus grand bonheur... Le pari de transformer la ravissante Audrey Hepburn en femme du monde se rapporte plus à sa gouaille traînante et nasillarde, signe extérieur criant des bas quartiers (nos banlieues !) qu'à son comportement. Et ce qui continue de nous interpeller c'est la voix, l'accent, l'intonation... Jamais nous n'avons…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Les normes ont remplacé les règles   Dans une société vivante les individus dépensent leur énergie ; ils s’entraident les uns les autres et se retrouvent ensemble pour gérer ce qui les dépasse, le volcan, la tempête, l’inondation et les questions sans réponses auxquelles ils apportent des réponses collectives qu’ils appellent religion et qui les apaisent parce que tout le monde y croit ou fait semblant d’y croire. Les règles sont les lignes à suivre pour avancer vers le but de sa société et vers son propre but. Ces lignes sont droites par la simple utilisation du mot règle et elles libèrent l’énergie individuelle à la seule condition que cette énergie ne s’oppose ni au groupe ni au sacré qui le soude. Le matérialisme du XXe siècle a tout désacralisé sans se rendre compte qu’il dissolvait par là-même le lien spirituel du groupe, celui qui permettait de prendre le risque de…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Une loi liberticide   La proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse suscite, à juste titre, une vague d’émotion, jusqu’à l’épiscopat français d’ordinaire très prudent en matière d’intervention politique.   Voici le texte exact de cette proposition, tel qu’il est trop rarement diffusé. Il s’agit de l’ajout d’un simple alinéa au texte préexistant (article L 2223–2) : - soit en diffusant ou en transmettant par tout moyen, notamment par des moyens de communication au public par voie électronique ou de communication au public en ligne, des allégations, indications ou présentations faussées et de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur la nature, les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse ou à exercer des pressions psychologiques sur les femmes s’informant sur une interruption volontaire de grossesse ou sur l’entourage de ces dernières.   Les propos répréhensibles, et…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Indigne dans ses bottes A la surprise de ceux qui doutent de tout, la majorité silencieuse a placé François Fillon candidat à la Primaire très largement en tête avec 44,1 % des voix et de façon indiscutable. Aussitôt et de façon courtoise et exemplaire deux autres candidats éliminés totalisant 23 % lui ont apporté leur soutien pour le deuxième tour. Alain Juppé en deuxième position n’a obtenu que 28,5 %. Il est bon de rappeler que la majorité silencieuse compte aussi les militaires auxquels Alain Juppé, à propos du Général Soubelet, a lancé autoritairement le 15 avril : “Un militaire, c’est comme un ministre, ça ferme sa gueule ou ça s’en va”. C’est une condamnation sans appel du contact humain, car un vrai Chef c’est celui qui sait aussi écouter. A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle. Considérant que ces résultats équivalaient à une victoire de François Fillon au premier tour, il…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La vraie rupture à opérer : l’échange au secours du secteur public   Le secteur public français (État, collectivités locales, sécurité sociale et quelques autres organismes de protection sociale) "pèse" plus de la moitié du PIB. L’organisation actuelle de ce secteur le fait échapper aux règles de l’échange : impôts et cotisations sociales donnent de moins en moins droit à quelque chose ; ce sont de plus en plus des prélèvements obligatoires sans contrepartie, qui financent des services et des prestations "gratuits" pour les personnes qui en bénéficient. S’il s’agissait du quart du PIB, cela ne serait pas catastrophique. Mais à plus de 50 % du PIB, cela mine le moral des Français, qui voient une part trop importante de leurs gains prélevés sans qu’ils ressentent concrètement ce qu’ils en retirent. Le ras-le-bol des prélèvements obligatoires sans contrepartie mine notre consentement à l’impôt et notre confiance dans la sphère publique ; il interdit le…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La vérité sort de la bouche des Anglais !   Il faut que je résiste à la tentation d'écrire sans cesse sur la politique. Sur François Hollande, sur Emmanuel Macron, sur l'excitante primaire LR qui, pour l'intérêt qu'elle suscite, est d'ores et déjà réussie avec la joute télévisuelle finale du 17 novembre. Le trio de tête est peut-être dans un mouchoir de poche et je persiste : la gauche n'a vraiment aucune leçon à donner à la droite et au centre. Mon péché mignon est d'être si passionné par la chose publique, la vie démocratique et les personnalités plausibles pour y prendre la main que je me sens saisi d'une impatience dérangeante. Je voudrais déjà être, le 20 au soir, à l'écoute des résultats et dans le débat organisé par Sud Radio.   Heureusement, pour me protéger de ce penchant, il y a un poète anglais, Michael Edwards, qui non…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de mon nouveau livre intitulé :                                                                              L’Islam éclaté Il sera en librairie dès la semaine prochaine, à partir du 25 novembre. Il vous permettra de mieux saisir : - ce qui différencie fondamentalement le chiisme du sunnisme et pourquoi cette haine ancestrale entre les sunnites et les chiites ; - en quoi les stratégies d’Al-Qaïda et de l’Etat Islamique sont opposées ; - le pourquoi des interrogations sur l’appartenance ou non à l’islam des alaouites et des druzes, et quels sont les croyances et rites de ces communautés ; - qui sont vraiment les salafs dont se réclament les salafistes ; - que représente pour les chiites la fête de l’Achoura au cours de laquelle ils s’auto-flagellent cruellement ; - quelle est la position de la Turquie dans le contexte moyen-oriental actuel ; - quels sont les théoriciens de toutes ces…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version