Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

A tout un chacun (608)

La vraie France insoumise ! Les protestations contre le mariage gay, la PMA sans père ou la GPA ne peuvent être les seuls sujets et les seuls mots d’ordre, à moins d’assigner La Manif pour Tous à l’obligation de tourner en rond et à voir ses soutiens les plus bienveillants se lasser. Le désastre éducatif est un thème qui mériterait d’être exploré davantage, au-delà des apprentissages de la théorie du genre. La déconstruction de la nation, qui s’ajoute à celles de l’école et de la famille, offre une autre perspective susceptible d’ouvrir les rangs à des protestataires venus d’horizons différents et tout aussi soucieux de défendre des valeurs mises en danger. D’autant que l’Eglise elle-même, qui tient une place importante dans le mouvement LMPT, n’est guère convaincante sur la défense de la nation, du moins à lire le texte récent publié par le conseil permanent de la Conférence des Evêques…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
De deux sortes de condamnation à mort   La suppression de la peine de mort, au sens judiciaire de cette expression, ne signifie pas, loin s’en faut, l’abolition de la mise à mort légale. Quand un pays fait la guerre, ses armées tuent non seulement des soldats, mais aussi quantité de civils. J’ignore si les statisticiens sont en mesure de nous indiquer, pour les conflits en cours, le nombre des victimes civiles ; je subodore que, dans bien des cas, plus de la moitié des personnes tuées par les opérations militaires sont des civils. En Syrie, où l’on nous dit que le cap des 300 000 morts a été franchi, je serais étonné qu’il se trouve moins de 150 000 personnes mortes au titre des "dommages collatéraux". Et quand deux bombes atomiques furent larguées par des avions américains sur deux villes japonaises pour mettre fin à la seconde guerre mondiale en démontrant de…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
L’État de droit et la situation exceptionnelle   Le film indémodable Les Incorruptibles nous rappelle un épisode douloureux de l’histoire des États-Unis : on y voit clairement l’État de droit dépourvu, faible et impotent, devant le crime tout-puissant et efficace, puisque utilisant tous les moyens. L’État de droit ne peut être la finalité ultime d’un gouvernement. Le but dernier d’un gouvernant est de protéger une société afin qu’elle survive, autrement dit, qu’elle se prolonge dans le temps. Cicéron l’avait exprimé avec beaucoup de lucidité : un homme, disait-il, peut mourir pour une idée ou pour la vertu, il peut se suicider, parce que de toute façon il est mortel et seul responsable de lui-même ; mais une société ne voit pas de terme à sa vie, tout se passe comme si elle était immortelle, et elle n’a pas le droit de se sacrifier à une vertu ou à une idée : elle doit d’abord franchir le temps, parce qu’elle est responsable non seulement du présent,…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Philosophie et politique   FIGAROVOX. - Pour la quatrième saison des Soirées de la Philo, vous vous installez au Théâtre Saint-Georges. Vous attendiez-vous à un tel succès ? François-Xavier BELLAMY. - Les Soirées de la Philo poursuivent en effet leur développement. Après une saison au Théâtre de l'Œuvre, une salle qui a marqué l'histoire de la scène en France, nous nous installons dans ce nouveau lieu, un théâtre magnifique où tout semble servir la rencontre et la réflexion. Chaque année, le développement des Soirées devient un défi de plus grande ampleur à relever : en tentant de partager avec beaucoup de simplicité l'expérience de la philosophie, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle me conduise un jour sur la scène de ces théâtres, où tant de grands artistes et d'auteurs ont laissé leur trace. Que retenez-vous des saisons précédentes ? Pouvez-vous nous retracer l'histoire des Soirées de la…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Une jeune fille de 600 ans Jeanne d’arc L’ermitage de Notre-Dame de Bermont, près de Domrémy, accueille depuis trois ans une nouvelle statue de la Pucelle d’Orléans, signée du sculpteur russe Boris Lejeune.   C'est encore tout frais : il y a trois ans, en 2013, la Jeanne d’Arc en bronze du sculpteur russe Boris Lejeune a pris place dans le jardin de l’ermitage de Notre-Dame de Bermont, à trois kilomètres de Domrémy-la-Pucelle (Vosges). La petite Lorraine venait prier presque chaque semaine en ce lieu, qui se trouve sur la route de Vaucouleurs, première étape de l’extraordinaire périple qu’elle allait accomplir en deux ans de Chinon à Reims, d’Orléans à Rouen, de la victoire au martyre. La statue s’intitule La Vocation de Jeanne. L’artiste l’a saisie dans cet élan originel, quand elle répond à l’appel intérieur des voix de saint Michel, sainte Catherine et sainte Marguerite, qui la met en route : "Va,…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Le mythe de l’argent qui dort   Commentant la décision qu’a prise une petite banque allemande de facturer les dépôts à vue supérieurs à 100 000 €, un journaliste du Figaro écrivait le 13 août 2016 : "C’est une conséquence directe de la politique monétaire ultra-accommodante de la BCE. Aujourd’hui, les banques qui déposent leurs liquidités auprès de l’institut monétaire doivent lui payer une ‘taxe’. La BCE espère ainsi les dissuader de laisser dormir leur argent et les inciter à prêter davantage aux ménages et aux entreprises, à taux bas." Ces 3 phrases contiennent une bonne part de vérité. Il est exact que, si la BCE se comportait comme les banques centrales avaient coutume de le faire avant de passer à des taux voisins de zéro, et le cas échéant négatifs, ainsi qu’au "quantitative easing" , c’est-à-dire à l’achat ou à la prise en pension de quantités impressionnantes de titres émis par les…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La vertu du courage Propos recueillis par jean sévillia Pendant tout l’été, à l’occasion des grands entretiens, nous explorons les grandes vertus morales traditionnellement distinguées par la philosophie classique : successivement la prudence, la foi, la tempérance, l’espérance, la force d’âme, la charité et la justice. Cette semaine : la force d’âme. "Libérale-conservatrice" : ainsi Chantal Delsol qualifie-t-elle la famille intellectuelle et politique dans laquelle elle se reconnaît, revendiquant un positionnement peu répandu dans le monde des idées. Philosophe, docteur ès lettres, elle est professeur à l’université de Marne-la-Vallée où elle dirige l’Institut Hannah-Arendt qu’elle a fondé en 1993. En 2007, elle a été élue à l’Académie des sciences morales et politiques. Spécialiste de philosophie politique et d’histoire des idées, cette femme courageuse a toujours manifesté son indépendance à l’égard de l’idéologie dominante. Hier farouchement anticommuniste quand la mode était au marxisme, Chantal Delsol résiste aujourd’hui à toutes les dérives issues de la…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
La sécurité est le premier des droits de l'homme !   Mezri Haddad est un philosophe, écrivain et diplomate tunisien. Docteur en Philosophie, ancien ambassadeur de Tunisie à l'UNESCO de 2009 à 2011, il est l'auteur de plusieurs essais sur les liens entre religion et politique, notamment La face cachée de la révolution tunisienne. Islamisme et Occident, une alliance à haut risque (éd. Arabesques/Apopsix, 2011).   FIGAROVOX. - En tant que philosophe de culture musulmane, que vous inspire ce dernier acte terroriste qui a visé une Eglise et lors duquel le père Jacques Hamel a été atrocement assassiné ? Cela m'inspire de la compassion pour les victimes, du dégout à l'égard d'une religion sclérosée et souillée et un profond sentiment de haine - comme disent les enfants chéris de la diversité - vis-à-vis des auteurs de cet acte barbare et de leurs nombreux semblables qui peuvent à tout moment basculer dans…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0
Les messages du "voile"   Le port du "voile" et son développement actuel comportent des signes adressés aux musulmans et au reste du monde. Ils invitent également à des réflexions concernant aussi bien le regard que l’islam porte sur l’être humain que sur son projet conquérant.   Protéger la femme et assurer sa liberté ; rassurer l'homme et garantir sa vertu  Lejilbâb, dans ses variantes, met le corps féminin à l’abri de la concupiscence des hommes. "C’est un bouclier" (Bruno-Nassim Aboudrar, Comment le voile est devenu musulman, Flammarion, 2014, p. 155). La liberté et la sécurité de la musulmane sont conditionnées par le port de cet habit spécifique. L’imam Hassan Amdouni, établi en Belgique, opposé au voile intégral, donne un sens identique au hidjâb. Le hidjâbest le moyen par lequel Dieu – qu’Il soit loué – honore la femme et met fin au marchandage forcé de son charme, et à…
Publié dans A tout un chacun
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version