Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Avec l'Europe (302)

Peut-on soutenir les chrétiens d'Orient et rester politiquement correct ? Il est d'usage dans les milieux catholiques de France de compatir au sort des chrétiens d'Orient, de demander de l'argent, de prier pour eux. Certains ont été massacrés, beaucoup ont été contraints de s'exiler, probablement sans retour. Outre la bien connue Œuvre d'Orient, de nombreuses associations, dont l'Aide à l’Église en détresse ou encore la toute nouvelle SOS Chrétiens d'Orient, animée par des jeunes, se dévouent à leur service, sans pour autant exclure les autres victimes des conflits du Proche-Orient. Témoin de cette compassion, Georges Pontier, président de la Conférence des évêques de France : " Le drame vécu depuis trop longtemps par les populations du Moyen-Orient, des chrétiens particulièrement, nous affecte plus spécialement depuis plus d'un an" (8/09/2015). Il est bien connu par ailleurs que le haut-clergé français ou celui d’Europe que fédère le Conseil de conférences épiscopales d'Europe…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
Le Brexit, une chance pour l’Europe ?   C'était dans un vieux film des Monty Python : des hordes de paysans en guenilles manifestaient devant un château fort en criant : "Laissez-nous sortir !" Mais, plus le plan de la caméra s’élargissait, plus on s’apercevait qu’ils étaient… dehors. Il y a du Monty Python dans David Cameron. Il réclame un allégement des contraintes européennes mais les Anglais échappent déjà aux seules politiques qui posent des problèmes insurmontables aux pays du continent : Schengen et l’euro.   Un pied dedans, un pied dehors. Les Anglais ne changent pas. Pendant des siècles, leur seule politique a consisté à empêcher tout rassemblement de l’Europe, que cette unification continentale se fasse sous la férule espagnole, française ou allemande. Les Anglais n’ont cessé de vouloir entrer dans l’Europe des Six. Et, une fois entrés, ils l’ont détruite de l’intérieur, imposant l’élargissement aux pays de l’Est, la suppression des barrières tarifaires,…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
La Grèce, ce baudet   La Grèce, porte d’entrée principale de l’Europe en venant de Turquie, par les îles de la mer Egée, notamment Chio et Lesbos, ne parvient pas à endiguer le flot des centaines de milliers de migrants voulant gagner l’Europe et est accusée de laxisme par Frontex, l’agence européenne en charge du contrôle des frontières de l’Europe. Tout le monde sait bien qu’il lui est impossible de rendre étanche sa frontière maritime, d’autant que les "naufragés" recueillis par les patrouilleurs de Frontex sont conduits en Grèce. La Grèce n’en a tout simplement pas les moyens et l’aide d’urgence qu’elle a demandée  à Bruxelles n’arrive qu’au compte-gouttes, quand elle arrive.   Devant cette situation Bruxelles a décidé de déclencher une procédure visant à isoler la Grèce du reste de l’espace Schengen : l’Allemagne pourra contrôler voire fermer sa frontière avec l’Autriche, qui pourra faire de même à sa frontière…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Europe vue d'Australie                                                    "En dépit du 'raffut' que font, en Europe, les partis marginaux ou extrémistes, l'Establishment politique y est très stabilisé, et, malgré toutes les critiques exprimées, solide". Tel est le commentaire que le célèbre éditorialiste australien Jonathan Eyal, spécialiste de l'Europe, nous délivre ce début février.                   "Cela a commencé avec les Grecs" nous rappelle-t-il : le PM Alexis Tsipras et son "drôle de ministre des finances Yanis Varoufakis" qui venait au parlement en moto et sans cravate, ont – en refusant les diktats européens, créé une envolée populiste, suivis par l'extrême gauche populiste espagnole Podemos, une montée spectaculaire en France du Front National et en Grande Bretagne de l'Independance Party. Mais cette volonté d'originalité s'est bien vite cassé les dents sur deux incontournables éléments : les systèmes des partis et la "prudence" électorale des Européens. Les Européens sont, depuis plus de deux siècles "les aventuriers de la politique",…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
"Sur le volet sécuritaire, Schengen est déjà mort"   Professeur à l’université Paris-Sorbonne Sorbonne, président de la revue Population Avenir, le géographe Gérard-François Dumont formule une analyse critique sur les manquements de la construction européenne. Pour ce spécialiste de l’Europe, la cacophonie qui règne dans l’UE face à la crise migratoire n’est pas une surprise. Le volet sécuritaire de l’espace Schengen n’a jamais fonctionné, dit-il. Et les mesures que les dirigeants sortent à la hâte de leur chapeau ne peuvent que souligner l’impasse dans laquelle ils se trouvent.   La crise migratoire a réveillé les tensions dans l’UE. Pourquoi n’arrive-t-on pas à s’entendre ? Chaque Etat en effet joue sa propre partition, avec des gouvernements à la parole libérée, tenant souvent des propos violents les uns envers les autres. Parmi les idées violentes envisagées dans ce climat de désarroi, il y a notamment celle d’exclure le maillon faible de l’espace…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
Le bilan très contestable d'Angela Merkel   Le magazine Time a cru bon de décerner à Angela Merkel le titre de personnalité de l'année 2015. Il n'est pas sûr pour autant que l'actuelle chancelière reste dans les annales comme une grande des grandes figures de l'histoire de l'Allemagne.   Depuis les dramatiques incidents qui ont marqué la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne et dans la plupart des villes allemandes, la cote de la chancelière est tombée outre-Rhin où toutefois elle n'avait jamais été aussi haute qu'en France. Au pouvoir depuis dix ans, on cherche en vain quelle grande réforme elle a accomplie, en dehors de l'institution d'un Smic sensiblement plus faible que le nôtre (8,5 € de l'heure) et d'une amélioration de la prise en charge du chômage partiel. Dès son arrivée au pouvoir, elle avait décidé la fermeture de la filière nucléaire, répondant sans doute au vœu d'une…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
Enfin une bonne nouvelle : Contre coup d’État en Pologne ?   "Ce papier est un peu spécial. Les lecteurs savent que je soutiens depuis des années qu’un véritable coup d’État a eu lieu contre les Nations Européennes à la fin des années 90. Je me demande si une espèce de contrecoup d’État ne vient pas d’être organisée en Pologne par le parti Justice et Liberté. Je suis loin d’être certain de ce que j’écris ci-dessous. Si des lecteurs connaissent mieux la situation que moi, qu’ils interviennent".   Je dois dire que j’ai une grande sympathie pour les Polonais. Cette Nation admirable, regroupée autour de son Église a sauvé plus d’une fois l’Europe, par exemple avec leur Roi Jean Sobieski en 1683 dont les 80 000 Polonais mirent une raclée aux 130 000 Janissaires Turcs sous les murs de Vienne. Les puissances Européennes de l’époque (Prusse, Autriche, Russie, sous le…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
En Europe, les nations ne veulent pas mourir   Les grands mots ont été tirés. Coup d’Etat pour les uns, souveraineté pour les autres. Les menaces aussi. La commission de Bruxelles dira en mars si elle prive la Pologne de son droit de vote européen au titre de l’article 7 du traité d’union. "L’arme nucléaire", préviennent les technocrates bruxellois. Même pas peur, semblait rétorquer le patron du parti Droit et Justice ­polonais, Jaroslaw Kaczynski, lorsqu’il rencontrait, au début de l’année, dans un petit hôtel à la frontière slovaque, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán. Comme un pied de nez à Bruxelles. Comme un axe Varsovie-Budapest. Comme un effet d’imitation. Que reproche Bruxelles à Varsovie ? Une reprise en main par l’Etat du parquet et des médias audiovisuels. Au nom de la souveraineté et de la "repolonisation" du pays. A Bruxelles, on crie à la "dictature". Ces décisions ressemblent pourtant à un pays…
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Europe est morte à Pristina
Publié dans Avec l'Europe
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version