Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

L’Empire excède-t-il ... ?

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’Empire excède-t-il ses limites ?
 
Donald Trump est un électron libre qui n’a pas sa place à la Maison Blanche. Ceci dit, il est l’élu du peuple américain, comme en a décidé le Collège électoral. Alors, pourquoi cette campagne de dénigrements et d’accusations sans précédent dans l’histoire américaine ? Parce qu’il conteste la politique hégémonique des Etats-Unis. Il considère qu’elle affaiblit le pays plus qu’elle ne le conforte.
L’extension d’un empire ne se justifie que dans la mesure où les profits qu’il en retire excèdent les coûts. Dans le cas des Etats-Unis, bien qu’il soit impossible d’en faire un bilan exact, le résultat ne semble pas conforme à la règle. Les coûts sont supérieurs aux profits, à preuve le déficit budgétaire, le déficit de la balance commerciale, le déficit de la balance des paiements, l’endettement extérieur croissant, etc. qui affaiblissent l’économie américaine.
 
Intéressons-nous au déficit budgétaire. Il est dû au budget hors norme de la défense. Officiellement, il s’élève à 615 milliards de dollars pour l’exercice 2017-18. Officieusement, il excède 1.100 milliards de dollars, si l’on inclue le coût des services secrets et des anciens combattants, soit le quart des dépenses totales. Si l’on s’en tient au chiffre officiel de 615 milliards, il faut additionner les budgets de sept nations pour atteindre un chiffre équivalent (Chine, Russie, Arabie saoudite, France, Grande-Bretagne, Inde et Allemagne).
Le déficit budgétaire, par l’endettement à l’étranger qu’il engendre, menace le dollar. Or celui-ci est l’un des piliers de la puissance américaine. New York est le centre financier mondial depuis 1945. Deux-tiers des réserves mondiales sont libellées en dollars entreposés à la Réserve fédérale. L’essentiel des transactions commerciales se font en dollar et transitent in fine par la Réserve fédérale. Il en va de même des emprunts internationaux. Cela confère un pouvoir considérable aux Etats-Unis. Ainsi, en réponse à la prise d’otages de 1981, le gouvernement américain a-t-il gelé les avoirs financiers iraniens.
 
Ce pouvoir repose sur la confiance que le reste du monde place dans le dollar. Cette confiance est basée sur la gestion de l’économie américaine. Or, cette gestion est menacée par la dette extérieure. Trump veut se désengager d’accords négociés dans le passé qu’il considère coûteux afin de maintenir la confiance dans le dollar. Sa dépréciation brutale sonnerait le glas pour l’Empire.
A noter que dans son évaluation de l’économie américaine, Trump ne tient pas compte de la désastreuse gestion de la crise des subprimes par les présidents Bush et Obama – gestion qui a fortement accru la dette publique. Compte tenu du nombre d’anciens membres de Wall Street dans son cabinet, il est douteux qu’il en fasse état un jour.
 
Quoiqu’il en soit, sa politique s’oppose à celle des néoconservateurs et des néolibéraux qui entendent poursuivre la politique hégémonique, adoptée à la suite de la chute de l’Empire soviétique, convaincus qu’ils sont qu’elle est dans la destinée des Etats-Unis et qu’elle se révèlera payante à terme. Il ne s’agit donc pas de savoir si Jared Kushner, le gendre de Trump, a rencontré un diplomate russe à Moscou ou à Washington mais quelle sera la politique étrangère des Etats-Unis à l’avenir. L’enjeu est considérable. En cas d’impasse le conflit peut déboucher sur une crise constitutionnelle, voire une révolution.

7 juin 2017
BASLE Jean-Luc

Né le 14 septembre 1942
Marié - 2 enfants



Economiste
 

Diplômé de Columbia University et de Princeton University

Directeur de Citigroup New York (1972-1995)
Enseignant associé aux Ecoles de Saint-Cyr Coêtquidan
Vice-président de l’Institut de Locarn



Publications
Cercle Les Echos.com
OpEdNews.com

Ouvrages
The international monetary system : challenges and perspectives" (1982) - L'euro survivra t-il ? (2016) -

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version