Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

De par le monde (552)

L'Eglise catholique et le libre-échange Avant la dernière réunion du G20 à Londres, le 31 mars 2009, le pape Benoit XVI a écrit au premier ministre britannique, Gordon Brown, hôte du sommet, une lettre dont nous extrayons le passage suivant : "Je veux vous exprimer par cette lettre, à vous et à l'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement participant à ce Sommet, la satisfaction de l'Église catholique, aussi bien que la mienne, de voir les nobles objectifs de cette rencontre basés sur la conviction, partagée par tous les gouvernements et organisations internationales participants, qu'une sortie de la crise actuelle ne peut être envisagée qu'ensemble, en évitant les solutions empreintes d'égoïsme national ou de protectionnisme". On ne peut qu'être d'accord sur l'idée principale de cette phrase : mieux vaut que les Etats luttent contre la crise en se concertant plutôt qu'en agissant séparément. Mais la fin, qui semble condamner le protectionnisme et…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
(...) (site endommagé en 2013) révèlent la maladie de notre monde : l'écart croissant entre riches et pauvres et la banalisation de la "barbarie", notamment dans le comportement des "bandes". Deux événements d'importance inégale nous y renvoient. Le premier est le G20 réuni à Londres début avril. L'élargissement du nombre de pays (de 7 à 20) qui permet aux pays émergents d'être représentés est un progrès. Pour le reste, il y a loin entre le "succès" dont se sont targués les dirigeants occidentaux et la réalité. D'abord, ce qui a été annoncé est dans l'ensemble bien faible au regard des enjeux, mais surtout ne remet nullement en cause le fonctionnement débridé du libéralisme mondial : on se gausse du triplement des moyens du FMI (passant de 250 à 750 milliards de dollars) en faveur des plus pauvres, mais le FMI a été dans le passé l'un des principaux moteurs des…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Afrique du sud : révolution zoulou ? Ne nous a-on pas assez dit, après tout, combien l’élection d’'un métis à la présidence des Etats-Unis était supposée représenter une révolution ? Ce qui vient de se passer en Afrique du Sud, avec l’accession à la tête de l’ANC de Jacob Zuma, promis, après la nouvelle victoire de ce parti aux élections, à devenir le troisième président de l’après apartheid, représente aussi à sa manière une révolution. Les deux premiers présidents, Nelson Mandela et  Thabo Mbeki étaient Xhosas, le nouveau est  Zoulou. Zoulous et Xhosas Il y a beaucoup de groupes ethniques en Afrique du Sud, y compris parmi les blancs divisés entre  Afrikaner et Anglophones. Mais parmi les noirs, la plupart des tribus ont un pied en dehors des frontières : les Tswana au Botswana, les Ndebele au Zimbabwe, les Swazis au Swaziland, etc. Seuls les Zoulous et les Xhosas  (la consonne xh désigne…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Le monde après le G20 (...) (sit endommagé en 2013) qui voit tripler ses ressources, mais nullement ses méthodes et procédures. (1) Pour le reste du monde, la problématique reste entière. En effet, à la suite de l'effondrement de 2008, le souhait le plus ardent, tant au niveau des individus que des responsables, est que tout redevienne comme avant, et le plus vite possible. Et sans rien  changer. C'est humain. D'où la solution, simple comme le bonjour, consistant à inonder le marché de liquidités. Au risque de le noyer et de déclencher, avec ou sans reprise, une véritable "tornade" inflationniste. (2) Sur le plan international,  le face-à-face sino-américain reste immuable, comme figé. Il ne peut en aller autrement. Il ne sera pas commode de s'en sortir sans de redoutables dégâts. C'est que le dispositif innocemment mis en place pendant la période Clinton/Bush était terriblement pervers car générateur de redoutables déséquilibres…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Afrique présente en Europe Je commencerai par une citation, tirée du Monde, une fois n'est pas coutume, d'un livre tout récent d'un auteur britannique, John Liffe, consacré à l'Afrique. Notre auteur y écrit : "Depuis la nuit des temps, la démographie est le fil rouge de l'histoire de l'Afrique". Tout y est. Tout est dit, tant pour ce qui concerne le passé que l'avenir, notre avenir commun. En effet, comment assurer au XXI° siècle une coexistence aussi pacifique que possible entre une Europe riche, mais vieillissante, et une Afrique désespérément pauvre, mais à la fécondité explosive ? Comment prévenir que chassés par la misère, les guerres civiles permanentes et maintenant les changements climatiques, l'Afrique ne soit inexorablement poussée à déverser ses hommes en trop sur les rivages d'une vieille Europe d'abord débordée puis submergée ? Voilà pour l'une comme pour l'autre le grand défi qui s'ouvre dans ce début de siècle. Les enjeux sont…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'histoire de l'homme présente de très nombreux exemples de la colonisation d'un pays, d'une région ou même d'un continent avec substitution progressive de la population d'origine par une population venue d'ailleurs, laquelle exerce naturellement peu à peu des effets d'influence, de transformation et, de façon ultime, de domination, dans les domaines les plus divers, économiques, sociétaux, linguistiques, religieux et, bien sûr, politiques. On songerait ici par exemple au Texas colonisé par les Espagnols au XVIIème siècle puis chassés par les colons américains de Houston au début du XIXème siècle. Mais avant même cet épisode, ce serait la colonisation du continent américain par l'arrivée de colons britanniques du Mayflower, celle de l'Amérique latine à la suite de Cortez et de Pizzare, de l'Afrique du Sud où les Zoulous venus du Nord ont chassé ou massacré les ethnies africaines d'origine, pour être à leur tour refoulés par les colons Boërs avant de prendre leur…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Art et la "Très Grande Crise" (...) (site endommagé en 2013) est le dénouement d'un ensemble d'évènements qui se sont déroulés depuis un demi-siècle. Tous ici avons traversé ce temps, en totalité ou en partie. Nous avons connu 50 ans de métamorphoses comme il s'en est peu souvent produit dans l'Histoire de l'Art. Nous avons eu du mal à comprendre la nature de ces évènements en raison de leur rapidité, de leur nouveauté. Un fait s'est produit qui a changé nos vies d'artistes : Paris qui était la capitale des arts a soudain perdu cette réputation. Paris attirait le monde entier, pour participer à son "milieu de l'art" rassemblant depuis le XVIIIème siècle : artistes et esprits libres aux opinions, religions, milieux sociaux ou états de fortune les plus divers. C'était un milieu relativement affranchi de ce que les théoriciens de l'art appellent aujourd'hui "l'englobant", comprenez par là l'économie, le marché,…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
En général, quand on parle de l'Iran, on oublie un certain nombre d'éléments qui donnent à cet État un caractère à part. À la différence des États artificiels que sont l'Irak, la Syrie ou la Jordanie, tous trois nés en 1920, l'Iran est une très vieille nation dont on a pu célébrer les 2500 ans d'âge. Généralement on oublie aussi que l'Iranien n'est pas un sémite, même s'il utilise l'alphabet arabe. Le fonds de la population iranienne est indo-européen. Cela explique le mépris de l'Iranien moyen face aux Arabes. Enfin, l'Iran, dans le monde musulman, est un État à part, du fait qu'il appartient dans sa grande majorité à la communauté chiite. Sans doute du fait de la médiocrité des deux dynasties qui se sont succédé depuis la fin du XVIIIe siècle, l'Iran - alors appelé Perse - est victime de ses voisins russe et britannique qui se partagent des…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Crédibilité des chrétiens malgaches en politique Des "Assises nationales" ont eu lieu à Madagascar les 2 et 3 avril dernier. L'archevêque de Antananarivo, président en exercice du Conseil des Eglises chrétiennes (FFKM), y a participé, apparemment au titre de la seule Eglise catholique. Engluée dans une crise à épisodes multiples, marquée depuis bientôt trois mois de violences et de confusions, la Grande Ile est actuellement gouvernée de fait par une Haute Autorité de Transition, dont Andry Rajoelina est le président, tandis que Marc Ravalomanana tente depuis l'étranger de galvaniser une opposition qui le ramènerait volontiers au pouvoir. Le calendrier électoral prévu par les "Assises nationales", référendum en septembre 2009, législatives en mars 2010, présidentielles en octobre 2010, ne suffira pas à poser les bases de la vie démocratique. Tant que domineront l'importance des ethnies, la revendication d'appartenance identitaire à une confession religieuse, les réseaux d'influence liées au charisme d'un chef…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version