Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

De par le monde (552)

Les Medias : nécessité démocratique ou obligation éthique ?   Qu'un philosophe s'interroge sur les medias peut paraître surprenant lorsque l'on connaît le genre d'ouvrages auquel il se consacre à l'ordinaire. Et pourtant, l'enjeu de toute recherche philosophique, depuis son origine grecque, est bien celui de la médiation. Lorsque Socrate s'interrogeait, avec ses partenaires, sur la possibilité de la vérité, il prétendait qu'un "démon" en lui était l'intermédiaire entre l'être, objet de la connaissance, et le sujet de la connaissance. Le philosophe ne peut en effet penser ce qui est sans passer par une médiation, celle du langage ou, plus savamment, celle de la dialectique qui, tissée de dialogue en dialogue entre les hommes, accède après une série de détours à ce qu'elle cherchait à définir. La question philosophique est donc celle-ci : peut-on penser l'être tout d'un coup, à la suite d'une sorte d'illumination ? Il y a, certes,…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Les fossés intellectuels et sociaux dans le monde (...) (site endommagé en 2013) professeur de sciences politiques de Harvard, a connu un succès mondial avec son article Le Choc des civilisations, The Clash of Civilizations, publié en 1993 par la revue Foreign Affairs, qui donna lieu par la suite à un ouvrage qui porte le même titre. Ce texte, qui a suscité un grand nombre de débats et de polémiques, s'inspirait de l'ouvrage de Fernand Braudel, Grammaire des civilisations, paru en 1987. Huntington, à l'image de l'historien français, s'interrogeait sur l'identité des civilisations, à l'heure de la mondialisation, ainsi que sur leur relations conflictuelles possibles. Mais là où Braudel se contentait d'analyser les traits majeurs des grandes aires civilisationnelles, Huntington soulevait l'hypothèse d'un "choc", ou d'un clash, possible entre les civilisations actuelles en fonction des tendances centripètes d'une mondialisation qui tend à unifier toutes les cultures à partir du modèle…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'art de l'insignifiance ou la mort de l'art Dans les premiers jours de février 2004, les visiteurs du Musée Guggenheim d'Art contemporain de Bilbao pouvaient admirer sur les cimaises une peinture sur bois intitulée Tourbillon d'amour 1978 avec l'indication qu'elle avait été offerte par un mécène, Annika Barbangos, au Musée Guggenheim de New York. Le tableau représentait un coeur rouge qui s'évanouissait en spirale.     Cette oeuvre était en réalité une supercherie montée par un groupe inconnu, Mike Nedo, qualifié d' "Antéchrist de l'art", qui avait accroché au mur le tableau avec un morceau de Velcro. La scène, filmée avec un camescope, sera diffusée ultérieurement sur la télévision locale à deux reprises. Sur l'écran, un homme masqué déclarera que son groupe avait voulu démontrer deux choses : d'une part, que "n'importe qui peut être un grand artiste", et, d'autre part, que "n'importe quoi peut devenir une oeuvre majeure pourvu qu'elle…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Israël, l'Europe et les Etats-Unis Qu'on le veuille ou non, le drame de Gaza a pour premier responsable non l'État d'Israël mais l'Occident tout entier. Il suffit de penser à la masse des résolutions de l'ONU condamnant Israël, très rarement suivies d'effet, sans que Washington, Bruxelles, Londres ou Paris interviennent. En juillet 2000, pour ne pas remonter plus loin, apparaissaient trois éléments essentiels sans lesquels aucun accord ne serait possible : d'abord l'État d'Israël devait admettre comme frontières la ligne d'armistice de 1967, la Cisjordanie devenant le socle d'un État palestinien ; ensuite on convenait que Jérusalem serait partagée, les secteurs habités par les Palestiniens devenant partie de l'État palestinien ; enfin les réfugiés pourraient revenir - s'ils le souhaitaient - dans l'État palestinien mais le retour en Israël ne leur serait pas possible étant entendu que des contributions financières internationales leur seraient accordées, selon certaines conditions. Or, sur tous…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Turquie : Les kémalistes face à leurs contradictions (...) (site endommagé en 2013) l'opposition de gauche au gouvernement de Tayip Erdogan et son principal porte étendard le Parti Républicain du Peuple, apparaissent  à la traîne. Malgré une campagne vigoureuse sur les thèmes de l'unité nationale mis à mal par le processus d'adhésion à l'UE et de la laïcité menacée par les islamistes, le Parti crée par Atatürk en son temps, n'arrive pas à se défaire de son image élitiste pour mordre sur l'électorat populaire. En outre cette vieille gauche républicaine voit aujourd'hui ses dogmes nationalistes et laïques remis en cause en son sein même par l'émergence d'une nouvelle gauche qui considère paradoxalement à l'instar des islamistes de l'AKP, l'héritage kémaliste comme l'un des principaux obstacles à l'adhésion à l'UE et à toute modernisation de la société. "Le nationalisme est le ciment de la société turque, il en constitue la valeur fondamentale qui…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Religion et politique à Madagascar (...) (site endommagé en 2013) la République de Madagascar, Marc Ravalomanana reçoit aujourd'hui l'investiture. Lorsqu'en décembre 2001, il s'était présenté pour la première fois devant les électeurs contre Didier Ratsiraka, il avait été fortement soutenu par les autorités chrétiennes du pays. Le Conseil des Eglises chrétiennes, où siègent ensemble l'archevêque de Antananarivo et les présidents des Eglises protestantes, réformée, luthérienne et anglicane, n'avaient pas ménagé sa peine pour orchestrer une campagne présidentielle, dans un genre finalement pas très éloigné des pratiques américaines - où il n'est pas rare de commencer une réunion politique par la prière ou l'invocation du nom de Dieu, ni non plus de voir et d'entendre évêques et pasteurs en habits ecclésiastiques exhorter les électeurs de la même façon qu'ils leurs prêchent, dans les églises, les homélies sur l'Evangile. Chrétiens d'Europe latine, nous sommes souvent étonnés de cette proximité (voire confusion) du…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Eglise, pédagogue de la démocratie à Madagascar (...) (sit endommagé en 2013) aucune nouvelle aujourd'hui ! La presse internationale, et elle l'était déjà dès le début de la crise en janvier, est à court d'analyse, et commence visiblement à se lasser. S'il est vrai que les derniers évènements ont été mineurs au regard des violences passées (le fait, par exemple, sans conséquence et donc sans intérêt, que des partisans d'Andry Rajoelina aient manifesté, assis et silencieux, devant un ministère, durant 5 heures hier mercredi (19 février), ils sont précisément révélateurs de la grande confusion dans laquelle s'enlise maintenant le pays. Rumeurs et démentis circulent au sein du peuple malgache qui ne comprend pas toujours vers quoi tout cela le mène. Le Président Marc Ravalomanana et son opposant Andry Rajoelina sont l'un et l'autre fragilisés, non pas tant par les destitutions qu'ils se sont déclarés mutuellement, ni par l'inquiétude perplexe des…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Eglise, arbitre à Madagascar (...) (site endommagé en 2013) depuis le 24 janvier, émaillée d'épisodes tragiques dont le peuple est la première victime, ne se résume pas au conflit qui oppose deux hommes pour le pouvoir. Marc Ravalomanana, président de la République, élu légitimement quoique avec difficulté, et son adversaire, qui prétend le destituer par la rue, le jeune maire de la capitale Antananarivo, Andry Rajoelina, ont beaucoup en commun. Ils sont l'un et l'autre ambitieux en affaires et en politique, et, jusqu'ici, les unes et l'autre leur ont réussi. A l'échelle de leur pays, ils sont à la tête de véritables empires industriels et ils assoient leur popularité autant sur leurs actions politiques et sociales dans leurs responsabilités, l'Etat ou la Ville, que sur le rayonnement de leurs affaires, l'agro-alimentaire pour le Président, l'impression numérique et la publicité pour le Maire. Ils ont aussi derrière eux des intérêts à…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
L'annonce a été confirmée : le Pape Benoit XVI se rendra en visite officielle à Jérusalem en mai prochain. Outre les enjeux que revêtirait immanquablement cette visite en toute autre période, le voyage du Pape permettra d'éradiquer le soupçon d'antisémitisme qui s'installait de nouveau avec l'affaire Williamson. Une occasion très forte est ainsi donnée de manifester au monde la définitive et universelle amitié judéo-chrétienne. Par les temps qui courent, l'Eglise catholique peut s'estimer à bon droit victime de la méfiance et de commentaires désabusés, comme ceux qui ont tôt fait d'amalgamer le discours négationniste du seul Williamson avec la pensée et les actes officiels du Vatican. Il a suffit de la malencontreuse simultanéité d'un acte longuement préparé, la levée d'excommunication des quatre évêques lefebvristes, et la diffusion des déclarations négationnistes de l'un d'entre eux, pour qu'émerge un jugement sans appel à l'encontre du catholicisme : rétrograde, autoritaire, antisémite, etc. Souvent,…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version