Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

De par le monde (552)

Benoit XVI, un Pape en vérité Il y a parfois, dans les Eglises, des personnes qui commentent les décisions du Pape, ses intentions et ses buts inavoués. Dans certains salons parisiens, elles parlent à voix basse et à demi-mots, sur le ton assuré de ceux qui en savent plus que les autres et, pour un peu, nous feraient croire qu'elles étaient là, invisibles mais toutes ouïes, à observer dans l'ombre les conciliabules du Pape avec ses conseillers secrets. Il se chuchote donc, dans les milieux, comme disait Coluche, "où l'on s'autorise à penser", que Benoit XVI connaissait les déclarations négationnistes de l'évêque Williamson. Il aurait délibérément associé la levée d'excommunication des quatre évêques lefebvristes à l'image particulièrement mauvaise et honteuse que renvoie, de ce fait, le monde intégriste. Et ceci pour compromettre les fruits de la dite levée d'excommunication. L'interview aux inacceptables propos sur la Shoah date du 1er novembre ;…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Si l'efficacité d'une action politique se mesure au bruit médiatique qu'elle provoque, la levée de l'excommunication du pape Benoît XVI a atteint son objectif.Il faut dire que le diable s'en est mêlé. Ce qui n’aurait dû n'être au départ qu'une affaire de sacristie a pris une toute autre dimension avec les propos absurdes  - et concomitants - de l'un des bénéficiaires de la miséricorde du pape, niant l'extermination des juifs par Hitler. On peut certes se demander ce qu'allait faire à ce moment là (1) sur une télévision suédoise un évêque anglais vivant en Argentine. Mais, manipulation ou pas, des propos scandaleux ont bien été tenus. Le confinement social, politique et intellectuel où vivent depuis de nombreuses années les traditionnalistes de la mouvance de Mgr Lefèvre a laissé prospérer de sombres fantasmes. Nul doute qu'en levant l'excommunication, le pape a voulu remettre dans les courants d'air la vieille tour gothique. Cela…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Avec Rome, la fin d'une dissidence ? Magnifique symbole, la nouvelle est tombée en pleine semaine de prière pour l'unité des chrétiens : par un décret daté du 21 janvier 2009, la Congrégation pour les Évêques, sur ordre du pape, a levé les censures d'excommunication qui touchaient les quatre évêques de la Fraternité Saint-Pie X. La réaction spontanée à cette nouvelle est tout à la fois la joie et la surprise - voire pour certains de l'incompréhension. De la joie d'abord, car on ne peut que se réjouir de la levée d'une peine qui permet de favoriser le retour de catholiques dissidents à la pleine communion. Surprise, aussi, car aucun élément nouveau du côté des supérieurs de la Fraternité Saint-Pie X ne laissait présager un tel geste unilatéral du pape, ce qui explique l'incompréhension de certains qui jugent Benoît XVI trop généreux avec ces rebelles qui n’ont pas exprimé publiquement le moindre…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Que peuvent bien penser les Français des évènements qui se déroulent à Madagascar depuis une quinzaine de jours ? Ce n'est pas Le Monde (10 février 2009, p.7) qui lui permettra de comprendre les dessous de cette affaire. Heureusement, Internet fonctionne encore là-bas et permet d'apprendre quels sont les ressorts de ce drame. Il y a deux camps, essentiellement à Tananarive (nom traditionnel en France, Antananarivo en malgache) : celui du Président Marc Ravalomanana, élu démocratiquement il y a deux ans, et celui du maire de Tananarive, Andry Rajoelina, qui s'est autoproclamé "président d'une haute autorité de transition" au début de février, et qui a nommé un "Premier ministre", Monja Roindefo. Ce que ne dit pas le quotidien du soir, c'est que Andry Rajoelina est un "sous-marin" de Didier Ratsiraka, l'ancien président malgache, qui espère revenir au pouvoir à l'occasion de ce coup d'état, et qui subventionne largement les opposants à Marc…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Depuis août 2008, combien de fois m'a-t-on posé cette question ? Le moins que l'on puisse dire, c'est que la lutte contre le terrorisme en Asie centrale ne fait pas recette chez nous. Les Britanniques au XIX° siècle, les Russes au XX° se sont cassés les dents en Afghanistan, et, après l'effondrement du régime des talibans en 2001, on ne peut pas dire que l'OTAN ait convaincu les téléspectateurs de la justesse de sa stratégie. Chaque fois qu'un mariage a lieu, avec les tirs traditionnels en l'air, les armées de l'air alliées bombardent la noce et accumulent les morts d'enfants et de femmes. Et voir des patrouilles blindées ou motorisées rechercher les rebelles de jour ne convaincra aucun de nos anciens d'Indochine ou d'Afrique du Nord du sens tactique des patrons de l'OTAN Comme d'habitude, ces peuples rudes qui constituent l'Afghanistan, incrustés dans leurs montagnes, sachant que le temps travaillent pour…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
'Financial Art' : le XXe siècle s'achève avec la Très-Grande-Crise (...) (site endommagé en 2013) de la "com" née du concept d' "Art contemporain", ce produit dérivé savamment élaboré en réseau, est en train de connaître le même destin que les autres produits dus à la créativité financière de New York, Shanghai et Londres. La Première Guerre mondiale avait mis fin au XIXe siècle. Le XXe siècle se termine avec la "Très-Grande-Crise", ce krach financier qui affecte toute la planète. Une époque s'achève, y compris dans l'art. Signes des temps : morbidité et visions sans espoir En France on a vu la même année, dans les lieux de prestige et de pouvoir, apparaître des icônes funèbres de la grande catastrophe humaine, intellectuelle et artistique : un squelette à Versailles de quinze mètres de long dans la cour d'honneur ; une accumulation de pierre tombales signée Yann Fabre au Louvre ; deux stèles…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Quelques réflexions sur les combats à Gaza Les combats qui se déroulent à Gaza depuis le 27 décembre 2008 sont un nouvel exemple du gâchis provoqué par des conceptions erronées dans les deux camps qui s'opposent. A l'origine du Hamas, il y a des apprentis sorciers israéliens, dont Sharon, qui voulaient casser le Fatah, mouvement plutôt laïque : beau résultat ! Les tirs de roquettes et d'obus de mortiers se multipliaient depuis la fin de la trêve décidée par le Hamas, qui pensait pouvoir bénéficier de l'impunité en période électorale israélienne et avant la prise de fonction de Barak Obama : le Hamas connaît aussi mal les Israéliens que les Américains, et il a provoqué l'intervention armée israélienne au pire moment, car la population gazaoui est lasse. Les Israéliens ont refusé de traiter en temps utile, arguant du caractère terroriste du Hamas. Mais les résistants français furent eux aussi qualifiés de terroristes de 1940…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Gaza : la trahison des clercs (...) (site endommagé en 2013) Bien plus que le spectacle tragique des enfants déchiquetés et des familles décimées, c'est le mutisme, en France, des archanges de la liberté et des droits de l'homme qui est incompréhensible et insupportable. On les a vus se mobiliser pour les Tchétchènes ou pour les Bosniaques - ce qui est bien louable -, mais pourquoi se taisent-ils sur le massacre quotidien de populations civiles palestiniennes ? Pourquoi ne dénoncent-ils pas, avec la même ardeur humaniste et la même prise de conscience, les actes criminels de l'armée israélienne à Gaza ? Les centaines morts, pour la plupart des civils, et les milliers de blessés sont-ils des êtres inférieurs ou n'appartiennent-ils pas à cette humanité si chère aux universalistes, pour que la campagne de punition collective dont ils sont victimes aujourd'hui soit traitée avec autant d'indifférence ? Et, plus graves que l'omerta, les…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0
Défendre la loi naturelle    l'Église est plus que jamais le seul point de repère qui reste. "Experte en humanité", ainsi que le disait le pape Paul VI, elle rend un insigne service à l'humanité en proposant aux hommes de bonne volonté, quelles que soient leur culture ou leur religion, une réflexion cohérente sur l'homme, sa place dans la Cité, son lien avec la morale. Et elle le fait non pas pour brider sa liberté, contrairement à ce que clament les imbéciles, mais pour l'orienter vers le seul vrai bonheur possible ici-bas et lui éviter les cruelles désillusions qu'inévitablement son prométhéisme lui promet. Ainsi en bioéthique, alors que nous nous orientons toujours plus vers une "chosification" monstrueuse de l'être humain, l'Église nous offre-t-elle une instruction admirable, Dignitas personae, qui, s'appuyant sur la dignité de la personne humaine créée à l'image de Dieu, montre les limites légitimes du pouvoir de l'homme.…
Publié dans De par le monde
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version