Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Cultivons l’esprit de Défense

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Cultivons l’esprit de Défense
 
Amis de la majorité silencieuse .... concluait le Général ETCHEVERRY (Cyr 1938-39) dans son livre "LETTRE OUVERTE A TOUS CEUX QUI LA FERMENT", paru en 1976.
"…….. je n’ai pas écrit ce livre pour vous plaire mais pour vous alerter, pour faire comprendre que lorsqu’on dîne avec l’ours il faut une longue cuillère, pour vous inciter à mieux aimer votre pays et ce qu’il représente et à défendre l’État et ses structures, garante de votre art de vivre et de vos biens matériels. Vous pouvez un jour être mis au pied du mur : ou vous coucher ou vous battre. Si vous préférez vivre couchés cette lettre n’a aucune raison d’être la maison brûlera et les cendres qui resteront seront celles de votre pays. Réfléchissez... Il n’est pas trop tard... Mieux vaut se battre à Verdun que mourir à Dachau."
En bref, l’auteur met en exergue l'esprit de Défense tous azimuts, assuré aussi bien par les citoyens que par une armée dotée des moyens d'assurer ses missions. L'esprit de Défense doit s’appliquer en tous temps et en tous lieux. De fait, il faut, selon le Maréchal LYAUTEY, "avoir ses lanternes ouvertes sur tout qui fait l’honneur de l’humanité".
 
Justement, LYAUTEY, et bien d’autres, sont la cible des fossoyeurs de l’histoire, des casseurs de mémoire, des bradeurs du patrimoine. En un mot, ils sont victimes des idéologues du nihilisme qui sévissent, le plus souvent masqués, dès la maternelle. Comme la réussite de LYAUTEY, au plan des réalisations - et non des bavardages - est un jalon incontournable de l’Histoire, il est apparu plus facile aux démolisseurs de le faire oublier que de le contredire. Ce silence programmé pendant les quatre années du centenaire de la Grande Guerre est particulièrement frappant : jusqu’à un colloque sur les maréchaux de 1914-18 organisé le 23 octobre 2018 aux Invalides, sans même qu’il soit mentionné que le Maréchal LYAUTEY a été un moment Ministre de la Guerre. 
Son panache fait honte à tous les “oublieux” et les faiseurs de fake news. Il doit faire réfléchir tous les complices par ignorance, oubli, négligence, fatalisme ou par crainte de se faire remarquer... En effet, ne rien faire, ne rien dire est une forme de complicité ou de lâcheté. Les faibles n’ont pas à affronter ce genre de dilemme. Ils succombent, en général, à l’esprit de secte. Subjugués par un gourou et soumis au lavage de cerveau, ils n'ont pas de question à se poser.
Pour la majorité silencieuse comme pour tous ceux qui ne sont pas sectaires, l’esprit de Défense tous azimuts doit se cultiver et s’enrichir du vécu. Alors, elle pourra faire un bruit d’enfer !

Envoyé par l'auteur, 15 décembre 2019
GEOFFROY Pierre

Né le 3 décembre 1930
Marié - 2 enfants.
 
Conseil d'entreprise en retraite
Officier d'Infanterie, Colonel (er)
 
Faculté des sciences de Nancy.
 
Sous-lieutenant, se porte volontaire pour l’Indochine (1953-54)
Chef de section, puis commandant de compagnie en Algérie (1955-57)
Chef de Brigade à l'Ecole militaire de Strasbourg (1957-59)
Officier des Affaires algériennes (1959-62)
Capitaine commandant de compagnie commando au 26e Régiment d'infanterie (1964-66)
Chef de bataillon à l'EM e la 61e Division militaire territoriale à Nancy (1970-74)
Directeur de l'instruction au 26e R.I. (1974-76)
Chef de bureau à l'EM de la 4e Division blindée en 1976
Colonel, fait valoir ses droits à la retraite (1981)
 
Brevet militaire de langue arabe
Cours des officiers des Affaires algériennes de neuf mois à Alger,
Auditeur de l'Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN).
 
Créateur et dirigeant d'un cabinet conseil d'entreprise à Nancy (1982-2002),
 
Président du Comité consultatif de la Ville de Nancy (1977-1983).
Conseiller municipal de Thorey-Lyautey (3 mandats)
 
Président-fondateur de l'Association Nationale Maréchal Lyautey depuis 1980.
Président de la Fondation Lyautey.
Président-fondateur du Syndicat d'Initiative de Thorey-Lyautey depuis 1987.
Président du Groupe Blandan depuis 1985.
 
Animateur de divers clubs sportifs et culturels entre 1957 et 1970.
Président de l'Association des parents d'élèves de l'Institution Saint-Joseph de Nancy (1970-78).
Vice-président du club des créateurs d'entreprise de Meurthe et Moselle.
Président de Saintois Développement.
 
Ouvrages
Qui s'y frotte s'y pique (1967).
Articles sur le maréchal Lyautey.
 
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur,
Commandeur de l'Ordre National du Mérite
Croix de la Valeur militaire
Croix du Combattant volontaire
Chevalier des Palmes académiques
Médaille de la Jeunesse et des sports
Officier de l’Ordre marocain du Ouissam Alaouite.
 
Lauréat de l'Académie de Stanislas
Prix littéraire E. Hinzelin (1968)
Médaille d'Or de la Ville de Nancy (2000)

Plus dans cette catégorie : « Renseignement et espionnage

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version