Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Devant l'histoire (104)

Depuis les premières révoltes ou jacqueries provoquées par la stupidité du Président Tombalbaye, les rivalités ethniques, les tentatives d'ingérences libyennes ou soudanaises, ont empêché le développement dans le calme de ce pays au coeur de l'Afrique. De plus, des Français ignorant des réalités locales - Madame Claustre, l'Arche de Zoé entre autres - n'ont en rien arrangé les difficiles relations de notre pays et du Tchad. Avant la colonisation française, le Tchad n'existait pas comme Etat : il n'y avait que des clans, voire des fractions dirigés par des chefferies traditionnelles, du nord au sud, de l'est à l'ouest. Au nord, les Turcs tenaient les postes de Fada et de Faya (Largeau pour les militaires français). Ce morcellement est toujours vivace : les Toubous se sont partagés entre Hissen Habré et Goukouni Oueddeye, les Zaghawa entre Idriss Déby et Timan Erdimi. Pendant des siècles le Sud animiste fut le terrain…
Publié dans Devant l'histoire
Écrit par
En savoir plus... 0
Les origines du mouvement écologiste (...) site endommagé en 2013 ................. plonge ses racines dans la philosophie allemande du XIXe siècle avec les travaux de Ernst Haeckel, créateur du mot en 1868 avec son ouvrage sur l'histoire de la création. Professeur de sciences naturelles à l'université d'Iéna, il se consacre à l'étude de l'évolution des plantes et des miracles de la nature. Mais ses travaux s'enracinent dans toute la vision de la nature développée par les communautés piétistes dans les Allemagne, dès la fin du XIXe siècle. Sans doute, les Eglises chrétiennes ont, pendant des siècles, attaché une grande importance à la nature et à sa protection. Le Saint-siège et les intellectuels catholiques ont exalté la terre, protection contre l'urbanisation, la société industrielle, incarnation de Satan. Les origines religieuses et intellectuelles Le mouvement piétiste en Allemagne met en avant la langue, le sol et la patrie et, par conséquent, la…
En savoir plus... 0
Algérie - Origine de l'intervention En ce qui concerne notre conquête de l'Algérie, trop de Français en sont restés aux idées simplistes propagées par Lavisse dans les écoles primaires de la première moitié du XX° siècle. L'annonce de la création d'une Fondation pour la mémoire des combats de d'Algérie, de Tunisie et du Maroc, m'ont incité à rechercher les véritables causes de notre engagement en Afrique du Nord à partir de 1830. L'Algérie, terme récent En 1721, le Dictionnaire universel (T.1, p. 821) signalait : "La Barbarie forme la partie de l'Afrique au nord des côtes de la Méditerranée. Du latin Barbaria. La Barbarie a l'Egypte à l'orient, le Bidulgerid et le Mont Atlas au midi, l'Océan ou mer Atlantique au couchant et la Mer Méditerranée au septentrion. La Barbarie est habitée par trois nations différentes : les Barbares ou Africains naturels et originaires du pays, les Arabes et les Turcs".…
Publié dans Devant l'histoire
Écrit par
En savoir plus... 0
sous la direction de Claude Liauzu, un "Dictionnaire de la colonisation". A la lecture de cet ouvrage, il faut se poser la question : est-ce un dictionnaire de la colonisation ou de l'anticolonialisme ? Trois simples remarques, car le début de la probité intellectuelle, cela consiste à vérifier les sources que l'on utilise. Il est clair que la colonisation, comme toute activité humaine, a eu ses pages noires. N'y a-t-il eu que cela ? Pour Sétif en mai 1945, peut-on rappeler que l'administrateur en charge de la région de Sétif était Monsieur Benmebarek, père de l'ancien préfet de l'Aveyron - toujours vivant à l'heure actuelle. La population de la région de Sétif comportait, en 1945, soixante trois mille habitants (63 000). Qui peut sérieusement croire qu'un habitant sur trois aurait été massacré ? Les chiffres recensés par Monsieur Benmebarek s'élèvent à  deux mille morts, ce qui est important, mais loin…
Publié dans Devant l'histoire
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Histoire, c'est aussi une collection de fautes, de crimes et de tyrans, chez nous comme ailleurs. Louis XIV et le sac du Palatinat, le Terreur, ... etc. Cela dit, raconter l'Histoire en partie simple, où les Français et les Européens seraient capables d'horreurs que les autres se seraient gardés de commettre, c'est à la fois simpliste et faux. La colonisation a aujourd'hui mauvaise presse. Je saisis mal comment on peut à la fois vouer aux gémonies la colonisation européenne passée, et prôner aujourd'hui le devoir d'ingérence au Congo ou au Darfour. La situation au Darfour ou en république démocratique du Congo serait-elles pires aujourd'hui que celles qu'Archinard ou Lamy rencontrèrent en Afrique, il y a un ou deux siècles ? J'observe tout d'abord que nul ne se permet de mettre en cause les colonisations musulmanes et turques qui se poursuivirent du VII° au XIX° siècles, jusqu'à ce que nous les…
Publié dans Devant l'histoire
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version