Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Du côté des élites (631)

Quand les juges outrepassent leurs droits   CHRONIQUE - Le fameux "délit de solidarité" est inconstitutionnel, à la grande joie des associations de défense des droits de l'homme, et de leurs "amis" passeurs.   Apparemment, ça n'a rien à voir. En fin de semaine dernière, on apprenait que le Conseil constitutionnel avait estimé que le troisième terme de la devise de la République, la fraternité, était un principe constitutionnel ; qu'il était donc interdit à l'Etat de poursuivre ceux qui aident des étrangers clandestins. Le fameux "délit de solidarité" est donc inconstitutionnel, à la grande joie des associations de défense des droits de l'homme, et de leurs "amis" passeurs. La semaine n'était pas achevée qu'on apprenait que le juge chargé du dossier des "emplois fictifs" du FN avait confisqué la subvention publique accordée à ce parti, avant même d'avoir statué dans cette affaire. Le rapport entre les deux affaires est plus…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
La droite peut sortir de sa crise existentielle   La baisse des dépenses publiques est certes un impératif, mais ne fait pas une doctrine politique. La droite doit oser réfléchir, viser plus haut et se montrer plus exigeante envers elle-même, argumente l'historien*.   La droite a-t-elle surmonté la déroute des primaires ? Entendons par là non la procédure - on peut espérer que la leçon aura porté ses fruits -, mais le désastre de la pensée dont elle a fait étalage. Si aucun candidat ne s'est imposé naturellement à la tête de l'opposition, c'était faute de toute vision ambitieuse, porteuse d'une réelle identité politique : pénible héritage de l'UMP, créée en 2002 par Jacques Chirac pour sceller l'ancrage centro-euro-libéral de la droite. Plus tard, le Front national s'emparait sans difficulté des oripeaux de ce qu'on appelait naguère l'État, la nation, le territoire… La droite, elle, n'avait plus en bouche que…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
L’anéantissement de la politique française est-il inéluctable ?   L’anecdotique prend chaque jour une place croissante dans l’actualité intérieure française. A chaque jour sa petite phrase ou son micro-scandale : le tennis de la Lanterne, la piscine de Bregançon, le vol de 110 km du chef de l’Etat, sa leçon de politesse à un adolescent, ses petites phrases sur "la lèpre" ou le "pognon fou", les comptes de campagne, la nomination comme "chanoine", la fête de la musique à l’Elysée. Et quand l’attention médiatique s’éloigne de son obsession élyséenne, c’est pour replonger, ailleurs, dans le futile et l’accessoire : un tract qui ose formuler le nom "France" fait scandale, les cartons de Mme Calmels, les dédicaces de M. Hollande, … De fait, la provocation rythme la vie politico-médiatique. La polémique est banalisée au point de devenir la normalité. La politique française n’est même plus dans une logique de communication, qui…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Déboussolés !   Que ce soit dans le secteur privé ou dans le secteur public, les exemples abondent de crédulités, de naïvetés, de conceptions erronées prises pour des idées géniales, d’erreurs et d’incertitudes à peine croyables sur des résultats chiffrés. Les idées fausses mais "politiquement correctes" conduisent à des gaspillages étonnants. Aurions-nous perdu nos boussoles – notre bon sens ?   La confusion des cerveaux et des comptes dans le secteur privé La dernière en date des révélations dans le domaine des estimations chiffrées concerne "les vrais chiffres de l’exit tax", pour reprendre le titre utilisé dans le journal Les Echos de ce jour, le 27 juin. Ce quotidien économique annonce une erreur gigantesque sur les précédentes annonces officielles relatives aux recettes attendues de cette ponction instaurée sur les plus-values réalisées par les entrepreneurs ayant choisi d’émigrer : il ne s’agirait pas de 6 Md€, chiffre avancé en Commission des finances à l’Assemblée…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
La fiscalité locale moins libérale que jamais   TRIBUNE - En matière de fiscalité locale, les projets d'Emmanuel Macron sont à l'opposé des choix qui ont fait le succès de Margaret Thatcher en Grande-Bretagne, analyse l'essayiste *.   Le gouvernement promet un "big bang" en matière de fiscalité locale ; les propriétaires ne doivent en attendre rien de bon. Élu sur une image de libéralisme qui a paru confirmée par les ordonnances travail, Emmanuel Macron mérite-t-il cette réputation ? C'est douteux en matière de fiscalité locale. Un sujet loin d'être négligeable puisque les collectivités consomment 11 % du PIB et assument 85 % des investissements civils de l'État (c'est-à-dire à peu près tous les investissements de proximité). Or le programme du président en matière de fiscalité locale risque de mettre la France - dans ce domaine précis - dans l'état où se trouvait le Royaume-Uni à l'arrivée de Margaret Thatcher en 1979. Rappelons…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
L'Aquarius, Macron et l'Italie, un cas exemplaire de moralisme frénétique   CHRONIQUE - L'affaire de l'Aquarius révèle la confusion extrême qui entoure les notions de morale et de politique aujourd'hui, explique Chantal Delsol.   L'affaire de l'Aquarius est l'un de ces événements révélateurs de malaises et de contradictions subtilement cachés, soudain sortis au grand jour et mettant l'esprit en déroute. Le président Macron a joué le rôle qu'il estime être le sien dans un pays occidental d'aujourd'hui : catéchiser et admonester - tancer moralement. Il l'a fait de façon violente, à vrai dire tel un prédicateur, doublé par le prédicateur en second qui est son porte-parole. Le gouvernement italien n'est pas sur la même longueur d'onde : il se voit sur la scène politique et non au confessionnal. La scène s'envenime. Finalement l'Espagne ouvre ses portes. L'épisode sera oublié demain. Il dévoile un monde d'incohérences, et la frénésie moralisatrice qui…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
La grande transgression de Trump   CHRONIQUE - Au fond, ce que les élites européennes reprochent au Président américain, c'est de croire encore à la souveraineté des nations et à la diplomatie bilatérale.   On s'est trompé sur cette photo. On a voulu y voir un Trump esseulé, isolé, mauvais élève de la classe occidentale, tancé par ses pairs, avec Angela Merkel en figure de proue, au nom de la doxa libre-échangiste. On a voulu se tromper. Cela arrangeait beaucoup de monde, des dirigeants européens et des grands médias occidentaux qui, à la suite de leurs collègues américains, ont fait de l'hostilité au Président américain un principe. Car la photo dit aussi un Trump seul contre tous, dans la grande tradition américaine du cow-boy solitaire qui triomphe à la fin des méchants. Un Trump qui défend les intérêts américains, en tout cas d'une certaine Amérique, celle des vieilles industries et…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Vers un ministère de la Propagande ?   Madame Françoise Nyssen, ministre de la Culture, vient d’annoncer son grand projet pour l’audiovisuel public. Au milieu d’un catalogue plutôt fade de vœux pieux et de demi-mesures, elle présente tout de même deux lignes directrices intéressantes : au nom de la diversité, elle veut bannir de l’audiovisuel tout ce qu’elle juge réactionnaire. Au nom de l’antiracisme, elle prône la discrimination de l’homme blanc.   Les plus optimistes diront que c’est une gesticulation sans lendemain, destinée à donner des gages à la frange bobo la plus à gauche de l’électorat macronien. La ministre s’était jusqu’alors signalée par une rare insipidité à un poste dont on se demandait s’il n’avait pas disparu dans les oubliettes du nouveau pouvoir. Sa dernière déclaration la porte brièvement sur le devant de la scène, mais laisse entendre qu’une étrange conception de son rôle va transformer le ministère de la Culture…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Les ciseaux vertueux   La maison de Pierre Loti est menacée d'être exclue des chefs-d'œuvre à restaurer à cause de propos peu amènes tenus il y a un siècle par son propriétaire. Notre époque s'installe imprudemment dans le "chrono-centrisme". Qu'est-ce que ce terme, aussi barbare que ce qu'il désigne ? Le promoteur du loto du patrimoine, Stéphane Bern, le définit, en mettant en garde : "Ne mettons pas notre regard d'aujourd'hui sur des personnages du XIXe siècle." Après la polémique sur Hergé jugé raciste ou Bizet phallocrate, cet incident n'est que le nouvel épisode d'un mouvement de fond. Tel Javert poursuivant Valjean jusqu'à son dernier souffle, sans indulgence ni intelligence, la pratique se répand de porter des jugements anachroniques. Le procureur Pinard peut être fier de sa postérité : celui qui poursuivit Flaubert et fit condamner Baudelaire au nom de la "morale publique" a une belle descendance. Dans des associations, et…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version