Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Un saint ou un homme d’Etat ?

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Un saint ou un homme d’Etat ?

Allons ! Allons ! Qui voulons-nous comme futur président de la République ?
Ne voulons-vous pas un homme qui, conscient de l’extrême menace sur notre pays, sache combattre notre ennemi qui est l’Etat islamique et l’islamisme rampant et provocant en France, qui soit en mesure de ‘se coltiner’ Poutine, Erdogan, Trump, Merkel, Bouteflika, l’Iran, l’Arabie saoudite, … qui sache limiter, voire interdire la PMA et la GPA, qui sache faire preuve de volonté et de ténacité, qui ne se laisse pas impressionner par moultes pressions, qui sache y résister, etc., etc.
Et si cet homme se fait offrir des costards de luxe, laisserons-nous pour autant passer l’opportunité d’élire François Fillon qui est le seul à remplir ces critères et qui est le seul en mesure de redonner à la France son rang ? Car il sait où il va ! Et il voit clair.
Veut-on un saint ou un homme d’Etat ?
Face à lui, un bel homme séduisant, au regard mignon et au sourire Colgate, qui proclame haut et fort qu’ "il n’y a pas de culture française", qui met notre pays au rang de l’Allemagne nazie en l’accusant de "crimes contre l’humanité" et qui qualifie la Guyane d’ "île". Il fait certes un fantastique one man show (chapeau l’artiste !). Mais ne confondons pas le show bizz où il excelle et l’avenir de la France. Allons-nous lui donner notre voix pour qu’il prolonge l’action de Hollande et propulse celui-ci à la tête du conseil européen pour œuvrer avec lui à renforcer cette Europe paperassière, poussiéreuse, technocrate et moribonde ?
Allons-nous nous laisser dicter notre choix par les médias ? Allons-nous nous laisser manipuler ? Laissons les médias se vautrer au niveau du costard (au fait, si Hollande s’en était fait offrir un, peut-être nous aurait-il fait moins honte avec ses vestes immondes et aux manches trop courtes, ses pantalons tire-bouchons, ses cravates de travers, …) ?
Prenons de la hauteur. Situons le débat et notre choix au niveau correct. Sortons de la fange des médias.
Chacun sait que la France est à droite. Ne soyons pas “la droite la plus bête du monde”. Ne nous laissons pas voler notre victoire pour des peccadilles, peut-être condamnables, à voir ?, mais peccadilles sûrement par rapport aux enjeux colossaux en jeu. Qui n’a jamais fait travailler quelqu’un au noir ? Qui n’est jamais rentré en France venant d’Espagne avec des bouteilles d’alcool ? Chacun a ses faiblesses. Celles de F. Fillon ne sont pas dramatiques. On n’en est pas au coiffeur à 10 000 € par mois ! Elles ne le disqualifient pas. Non et non.
Une seule solution digne de nous les Français : François Fillon.
Oui, vraiment, veut-on un saint ou un homme d’Etat ?
SAINT-BON de Henri

Né le 4 novembre 1942
Marié - 2 enfants 




Essayiste



Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr
 
Consultant international chez Hay Management Consultants, 1990-1998
Maitrise d’Informatique appliquée à la Gestion des Entreprises (MIAGE – Dauphine), 1976


Auditeur au Centre des Hautes Etudes de l’Armement (21e session) (1984-1985)
Breveté de l’Enseignement Militaire Supérieur Scientifique et Technique
Commandant le 7e Régiment de Chasseurs (1986-1988)

Ouvrages
Catholique / musulman : Je te connais, moi non plus avec Saad KHIARI (2006), 2e édition en 2008 (1er prix du prix littéraire de la Saint-Cyrienne) - L’islam à la lumière de la foi chrétienne (2012) [réédité aux Editions Salvator, 2015] - Petit Lexique islamo-chrétien (2012) - Le Christianisme oriental dans tous ses états (2014)
 
Distinctions
Chevalier de la Légion d’Honneur
Chevalier avec épées de l’Ordre Souverain de Malte
Chevalier de l’Ordre Equestre du Saint Sépulcre de Jérusalem
 

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version