Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Bioéthique, ... du durcissement

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Bioéthique, LaREM et le choix risqué du durcissement
 
Agnès Thill est députée LaREM de l'Oise. Elle est hostile à l'extension de la PMA et l'a redit à la suite du rapport de son collègue Jean-Louis Touraine sur la révision de la loi de bioéthique. Minoritaire au sein de son groupe ? Oui, mais elle pensait que le respect du pluralisme de convictions devrait aller de soi chez les macronistes. C'était sans compter sur l'intransigeance d'une partie des députés LaREM qui refusent toute déviance par rapport à leur définition du "progressisme" ; alors qu'Emmanuel Macron en a lui-même une conception plus équilibrée.
Certes, Aurélien Taché et ceux qui réclament rien de moins que l'"exclusion" de leur collègue ne lui reprochent pas stricto sensu son opposition à la PMA. Mais un raisonnement selon lequel l'introduction de la notion de "parent d'intention" brouillait la conception habituelle du mot de "parent" et que les musulmans "que nous savons opposés à cet éloignement progressif des concepts de père-mère, homme-femme" seraient tentés d'extraire leurs enfants de l'école publique, ce qui favoriserait "l'éclosion d'écoles coraniques".
C'est cette phrase qui a conduit une vingtaine de députés de son propre groupe à l'accuser d'"homophobie", d'"islamophobie", de "complotisme" et autres amabilités. Des mots aussi durs que ceux utilisés contre les élus mélenchonistes ou lepénistes.
 
Agnès Thill fait parfois des raccourcis nuisant à la clarté de ses propos. On peut s'étonner qu'elle brandisse contre la PMA les réactions supposées de la communauté musulmane alors qu'elle déniait récemment aux catholiques, dont elle est, le droit de s'exprimer au nom de leur foi sur ces sujets et qu'elle portait sur les catholiques de Sens commun le même le jugement caricatural que ses "amis" portent sur elle. Mais le "cas Thill" est révélateur de l'esprit dans lequel se prépare la révision des lois de bioéthique. La dureté des réactions contre la députée de l'Oise, la focalisation sur certaines maladresses d'expression traduisent une volonté de la diaboliser en faisant l'économie du débat de fond qu'elle soulève. L'assimilation de l'hostilité à la PMA à de l'homophobie disqualifie par avance tout dialogue et laisse deviner que seul l'argument d'autorité comptera au moment du vote de la loi.
 
Ce recours à la stigmatisation est contraire à l'esprit de la grande consultation où aucun sujet ne doit être interdit ni aucun point de vue, même minoritaire, discrédité par principe. Or, non seulement les conclusions de la mission Touraine n'ont tenu aucun compte de la très large participation aux États généraux de la bioéthique, mais elles ont durci les engagements de campagne de Macron. Sur ces questions de bioéthique (clause de conscience, PMA, expérimentations sur l'embryon…), la Marche pour la vie a réuni plusieurs dizaines milliers de personnes à Paris - au moins autant que de "gilets jaunes" la veille. C'est une incitation pour Emmanuel Macron à rechercher l'apaisement sur ces questions sensibles plutôt qu'à laisser une partie de ces troupes durcir le ton, au risque qu'une fracture sociétale prenne le relais de la fracture sociale déjà si éprouvante.

Paru dans Le Figaro, 21 janvier 2019
TABARD Guillaume

Guillaume TABARD






Journaliste politique

Maîtrise d’histoire (Paris I Sorbonne).



A la Radio et à la télévision

- Radio classique
      éditorialiste politique sur Radio classique
- Public Sénat
- France info
- Radio-Notre-Dame

Dans la Presse écrite
Au Figaro (depuis 2000)
      rédacteur en chef et éditorialiste politique au Figaro.
à La Croix (1995-2000),
à l'Académie Prisma Presse pour la presse magazine (1994-1995),
      rédacteur en chef de l’hebdomadaire France Catholique (1991-1995),
à La Correspondance de la presse (1988-1991)

Ouvrages
- Latin or not latin (2007)
- Maïti Girtanner (2006)
- Les Amis de l'hôtel de ville (2001)

 

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version