Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Du côté des élites (796)

La cécité économique   Je suis surpris par la "cécité" économique de nombreux intervenants sur les plateaux télé et autres au sujet de la réforme des retraites ; pourtant les données sont sans appel et parlent d'elles-mêmes ; comment un pays qui a : - une durée du travail hebdomadaire de 35 h par semaine (la plus basse en Europe) - un départ légal à la retraite de 62 ans (là aussi un "record européen) - un taux d'endettement de 100 % de son PIB, un taux qui augmente et endettement qui finance en partie le fonctionnement de l'Etat - un déficit lancinant des finances publiques depuis plusieurs dizaines d'années (à part ici ou là une année sans déficit) - un taux de chômage qui avoisine les 10 % - un classement "PISA" qui voit la France stagner dans le milieu du tableau, - un système social qui prend l'eau (gestion…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Usine à gaz (Retraites)   Si le but principal du gouvernement était d’avoir la peau des régimes spéciaux, qui ne sont absolument plus justifiés et coutent un "pognon dingue" c’est raté. Plutôt que de traiter simplement et ouvertement le problème, ce qui aurait provoqué certainement des mouvements de grèves identiques aux actuels mais qui n’aurait probablement pas recueilli de soutien populaire, le gouvernement a préféré noyer le poisson dans une refonte totale du régime des retraites. Cette façon de faire a déclenché, probablement à juste titre, l’inquiétude et le refus des futurs retraités, le pouvoir ayant perdu toute crédibilité comme l’a démontré amplement le mouvement des gilets jaunes. Deux ans de négociation avec les corps intermédiaires - on se demande à quoi sert le parlement -  n’ayant conduit à rien, le gouvernement a choisi l’époque de Noël pour dévoiler un projet qu’on peut qualifier de fumeux au point de provoquer…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
La guillotine médiatique (Affaire DELEVOYE)   Il faut laver plus blanc que blanc, et nos politiques en rajoutent tous les jours pour avoir l'air d'être eux-mêmes immaculés, comme si le fait de haranguer les foules sur la nécessaire transparence des biens et des actes était pour eux un passeport de probité en soi.   Le cas DELEVOYE, fondamentalement, n'est pas le témoignage de la malhonnêteté d'un homme, mais bien le résultat d'un comportement admis par ses pairs et quasi général, celui d'un vieux monde solidaire dont les pratiques sont devenues courantes. Les clans, l'entre soi, les compensations de salaires, les donnant-donnant, les réseaux (pas sociaux), la complicité de classe plus forte que les oppositions politiques affichées, le tout pour aboutir à un monde à part. Et pourtant, malgré la déception et la compréhensible exaspération, ces hommes en général ne sont ni meilleurs ni pires que les autres. Au bout du…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Étrange nomination à la direction du CNSMD de Paris   Par un arrêté du 11 décembre 2019, Monsieur Franck RIESTER, ministre de la Culture, vient de nommer Madame Émilie DELORME directrice de la prestigieuse institution qu’est le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Pour la première fois dans l’histoire de cet établissement, une femme va donc s’asseoir derrière le bureau de CHERUBINI, AUBER, THOMAS, FAURE, RABAUD et tant d’autres illustres musiciens qui se sont succédés à ce poste depuis 1795. Tous, à des degrés divers, ont apporté leur contribution au rayonnement du patrimoine musical, aussi bien par la création que par l’interprétation. Tous étaient des musiciens, beaucoup d’entre eux des compositeurs de renommée internationale.   Comme son nom l’indique, le Conservatoire est un lieu destiné à "conserver" les trésors de la musique en formant les hommes et les femmes destinés à en perpétuer la tradition vivante,…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Françaises, français : cette année c’était très bien, les choses vont beaucoup mieux que l’an prochain   Vœux de COLUCHE au pays.   Je ne sais pas si c’est parce que je deviens vieux, mais j’ai vraiment l’impression que tout ce dont s’occupe l’état dans notre merveilleux pays fout le camp à toute allure. Est-ce à cause de la paupérisation de l’état que craignait tant ce pauvre ROCARD il y a quelques décennies ? Voilà une thèse intéressante, mais qui n’est pas supportée par les chiffres. Depuis les années Rocard, le poids de l’Etat Français est monté de près de 10 points en pourcentage du PIB et la pression fiscale est montée d’autant. Du coup, et comme chacun le sait, le poids de l’Etat dans l’économie française atteint près de 57 % du PIB ce qui fait de nous, le recordman parmi les pays de l’OCDE. Et comme ces dépenses ne…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Retraites : pourquoi MACRON se trompe   Le syndrome de la goutte d’eau pourrait être fatal à Emmanuel MACRON. Il y a un an, les Gilets jaunes ébranlaient le pouvoir au prétexte d'une taxe de trop sur les carburants. Cette fois, le projet de réforme des retraites promet une révolte plus puissante encore, tant les perdants sont nombreux. Les "grands débats", lancés par le chef de l’Etat dès les premiers mois de 2019, n’ont jamais calmé la nation éruptive. Aussi est-ce une incapacité de MACRON à comprendre l’état de la France qui le pousse à commettre les mêmes fautes, en maniant maladroitement l’explosif dossier des retraites. Les forces en présence lui interdisent, sauf à mettre le pays en état d’insurrection, de jouer longtemps du menton. La posture martiale annonce des compromis, des évitements, des reculs. Il ne serait pas surprenant d’entendre à nouveau le chef de l’Etat promettre d’autres "grands…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Le mouvement ETHIC favorable à l’allongement de la durée de cotisation   Sophie de Menthon, Présidente du mouvement ETHIC (Entreprises de Taille Humaine Indépendantes et de Croissance), présente aux annonces du Premier ministre au CESE ce mercredi 11 décembre 2019, fait état de la position de l’organisation patronale sur la réforme cruciale des retraites : En premier lieu, le mouvement ETHIC réaffirme, comme depuis des années et conjointement avec le Président du MEDEF Geoffroy ROUX de BEZIEUX, son positionnement en faveur du recul de l’âge de départ à la retraite : "L’âge d’équilibre ou pivot officiellement établi à 64 ans est la solution la plus efficace pour répondre aux impératifs démographiques et de mobilité, ceci dans un souci d’équilibre du Régime" explique Sophie de MENTHON.   Le mouvement ETHIC est favorable au passage à un régime universel par points, lisible, équitable, reflet de progrès social et basé sur une solidarité…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Retraites : une réforme bousillée par l’amateurisme des hommes politiques   Une fois de plus, la France subit une grève très pénible et dommageable parce que nos dirigeants ne sont pas à la hauteur. Réformer le système de retraites français est indispensable : il n’est ni juste, ni efficace. Mais comment des personnes qui ne savent ni comment fonctionnent les retraites par répartition, ni ce qui mérite d’être appelé "réforme", pourraient-ils organiser le changement institutionnel et notionnel de grande ampleur qui donnerait à la France une importante longueur d’avance sur les autres pays développés, tous plus ou moins en difficulté dans ce domaine ?   Ils ne savent pas distinguer ce qui est réforme de ce qui est gestion La seule véritable réforme qui ait eu lieu en matière de retraites, dans notre pays, remonte à une époque particulièrement noire de notre histoire : 1941. Le régime par capitalisation mis en place en 1930…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Retraites : que faire ?   Dans un précédent article j’ai expliqué à quel point nos hommes politiques étaient incompétents en ce qui concerne l’indispensable réforme de notre système de retraites. Il convient maintenant de leur donner le mode d’emploi qu’ils ne sont pas capables de trouver par eux-mêmes. Je pourrais me borner à leur recommander la lecture de La retraite en liberté, ouvrage publié en 2017 avec l’appui de l’association Sauvegarde retraites, qui en a fourni un exemplaire à bon nombre d’hommes politiques, puisque ce petit ouvrage (il a la taille d’un Que Sais-je ?) contient l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour réaliser rapidement une réforme cohérente des retraites dites "par répartition". Une telle réforme donnerait à la France une longueur d’avance dans ce domaine où, il faut l’avouer, aucun pays n’a encore trouvé la formule adéquate. Mais combien existe-t-il d’hommes politiques prêts à lire 123 pages ? Je vais donc fournir…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version