Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Du côté des élites (607)

L'opportunisme d'E. Macron Emmanuel Macron a pris ce jeudi la tête des sondages en vue de l'élection présidentielle. Pour Mezri Haddad, le candidat ne doit sa popularité qu'à un brillant opportunisme et une stratégie consistant à plaire à tout le monde, quitte à dire tout et son contraire.   Le disciple clandestin de Paul Ricoeur serait à la fois philosophe et politique, Messie et antéchrist, jésuite et existentialiste, théoricien et pragmatique, libéral et socialiste, apparatchik et prolétaire, banquier et marxiste, tiers-mondiste et atlantiste, nationaliste et cosmopolite, identitaire et islamophile, révolutionnaire et gradualiste, droit-de-l'hommiste et jacobin, individualiste et holiste, moraliste et laxiste, progressiste et conservateur, sarkozyste et hollandien, pourfendeur du "système" et, en même temps, sa quintessence. Il faut vraiment maîtriser l'art de la prestidigitation pour réunir dans le même couffin le prolétariat et les banquiers, Friedrich Hayek et Karl Marx, Raymond Aron et Jean-Paul Sartre ! Sans doute faut-il incarner…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
"M. Macron, la discrimination positive fracture la France"   Lors de son déplacement aux Mureaux, Emmanuel Macron a dévoilé, dans toute sa splendeur, son ignorance du réel et son mépris de classe pour la part des enfants issus de l'immigration qui habitent les "quartiers difficiles", selon son expression : "pour s'en sortir quand on vient des quartiers, il faut bien jouer au football ou être comique ou acteur." Voilà donc l'idée qu'il se fait de ces populations. À n'en pas douter, Emmanuel Macron est otage de préjugés bien-pensants véhiculés ces dernières décennies, qui posent sur l'immigré, ou ses descendants, un regard misérabiliste et empreint de condescendance. Ses propos aux Mureaux rappellent furieusement ceux qu'il avait tenus en septembre 2014 sur l'antenne d'Europe 1 au sujet des ouvrières de l'entreprise Gad : "Il y a dans cette société une majorité de femmes, pour beaucoup illettrées". Comme l'avait alors souligné Patrick Piguel,…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Quand donc le MEDEF aura-il un projet sérieux pour les retraites ?   Le MEDEF a récemment publié un document de 170 pages intitulé : Les réformes à mener pour la France de demain. Dans la partie intitulée "Faire de la protection sociale un atout", 3 pages sont consacrées au thème "Préparer l’avenir de nos retraites". Il y aurait beaucoup à dire sur la façon dont l’organisation patronale aborde le problème du financement : alors que le leitmotiv de son projet est la baisse du coût salarial et de celui de la protection sociale, le MEDEF n’envisage même pas l’hypothèse d’un basculement des cotisations patronales sur les cotisations salariales, seule façon de faire prendre conscience aux salariés de leur véritable rémunération et du coût de la protection sociale ! Mais concentrons-nous ici sur la question des retraites par répartition, qui "mobilisent aujourd’hui 13,7 % du PIB", comme le dit justement le MEDEF.   La…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Bonne nouvelle : la droite fait enfin le ménage   Les Républicains deviendront-ils enfin un parti de droite ? Les portes qui claquent à propos de l’affaire Fillon clarifient des non-dits et des hypocrisies. Il est temps d’acter le divorce entre la droite honteuse, incapable d’aborder la question identitaire autrement qu’avec des gants et un pince-nez, et ceux qui estiment que rien n’est plus urgent que de répondre à cette crise de civilisation qui mène à la guerre civile. Une grande partie de ceux qui quittent le navire n’avaient en réalité rien à y faire : je veux parler des centristes et des juppéistes qui n’ont jamais accepté leur lourde défaite lors des primaires de la droite et du centre. Je rappelle que François Fillon a été plébiscité, à cette occasion, pour son programme économique libéral mais aussi pour son projet sociétal et sa désignation du totalitarisme islamique comme ennemi…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Petit inventaire des méthodes sordides employées par les hommes de Davos pour enfumer les populations et rester au pouvoir   Procédons par ordre Qu’est qu’un homme de Davos ? Pour répondre, il nous faut reprendre la définition de l’homme de Davos fournie par l’inventeur de l’expression, Samuel Huntington, dans son dernier livre "Qui sommes-nous" (publié juste avant sa mort quelques années après son best-seller "Le choc des Civilisations".) La définition était la suivante. Dans la plupart des pays, le peuple est patriote, attaché à sa culture, favorable à l’immigration à condition qu’elle soit contrôlée et donc faite de populations qui cherchent à s’assimiler en embrassant le "roman national" (Renan). Mais de plus en plus, nous dit Huntington, les élites qui sont effectivement au gouvernement se veulent internationales, opposées à toute préférence nationale, favorables à des mouvements de population massifs changeant la nature même des cultures locales et violemment opposées à tout…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
"Fillon veut continuer la France quand, pour Macron, la culture française n'existe pas"     FIGAROVOX - Quelles sont les orientations de Macron et Fillon à propos des questions régaliennes et culturelles, en particulier concernant la question de l'intégration ? Avant l'intégration, il convient d'aborder l'immigration. Fillon veut "réduire l'immigration légale au strict minimum" et que le Parlement adopte chaque année des "quotas limitant le nombre d'étrangers qui pourront être admis en France, en fonction de nos besoins économiques et de nos capacités d'intégration." Macron s'est rendu à Berlin pour y rendre un vibrant hommage à la politique d'accueil d'Angela Merkel. Rappelons que l'Allemagne a accueilli 1,1 million de demandeurs d'asile sur la seule année de 2015. L'approche de Macron est dangereuse. Concernant les propositions de François Fillon, je ferai observer, au vu de l'expérience qui a été la mienne au sein du Haut Conseil à l'intégration (HCI), que le…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Donald, T.I.N.A., Theresa et ... Benoît                                           Notre monde très ouvert est en fait très étroit ; la planète a rétréci, nous sommes désormais trop proches, très dépendants les uns des autres : un éternuement, un uppercut, de l'autre côté de l'eau, et cela peut devenir vacarme, agression majeure... C'est l'effet papillon, qui rend le monde anxieux.   Le constat le plus remarquable sur l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche est l'irrépressible propension des Nord-Américains à ignorer les règles internationales - qu'ils ont le plus souvent imposé – se libérer des procédures lorsque c'est leur intérêt, et de l'ordre mondial fondé sur les principes de l'ONU. La Charte, les besogneux équilibres de l'OTAN, les différentes alliances commerciales, l'OMC, Donald trouve cela ringard, et devrait – selon lui – être balayé d'un revers de main. Sans oublier le mépris affiché envers les Etats du Moyen Orient et le fameux mur…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
D'une crise à l'autre Si vous voulez comprendre les crises passées (1929, 2008) et celles qui sont peut-être à venir, ainsi que bien d’autres choses au sujet de la mondialisation, du libre-échange ou encore de l’euro. Si vous voulez comprendre l'économie contemporaine, au moyen d’explications claires formulées dans la langue de tous Roland HUREAUX vous propose son dernier ouvrage Il est difficile de comprendre le monde actuel sans connaître l'économie. C'est dire que cette science, la plus assurée des sciences humaines, ce qui ne veut pas dire qu'elle le soit entièrement, ni près, fait partie aujourd'hui du bagage indispensable à l'honnête homme, surtout s'il est engagé dans la chose publique. Honnête n'a pas seulement le sens qu'on lui donnait au XVIIème siècle, celui d'homme cultivé et de bonne compagnie, il signifie aujourd'hui probe, en particulier sur le plan intellectuel. Car il y a une vérité en économie, comme il y…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Trump : un contre tous, tous contre un !   Le "système" existe, Donald Trump l’a rencontré ! Ce fameux "système" n’était pas seulement une élucubration paranoïaque et "complotiste" de populiste en manque d’ennemi. Les premiers pas chaotiques du Président américain révèlent des forces de résistance multiples et puissantes qui font bien "système" pour résister à tout changement voulu par l’élu du peuple. Les mêmes qui nous serinaient depuis des années la nécessité impérieuse de "réforme" sont soudain passés dans le camp du statu quo. Les mêmes qui, en France, n’ont pas de mots assez durs pour tancer le "conservatisme" indécrottable des Français louent et admirent ceux qui, en Amérique, "conservent" tout ce qu’ils peuvent.   La bataille américaine est édifiante et révélatrice. Face à Trump se sont levés successivement les médias, les juges, les défenseurs des minorités ethniques et sexuelles. Les politiciens démocrates mais aussi républicains. Au sein de l’Administration elle-même, des…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version