Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Du côté des élites (643)

Soirée spéciale 'indignation', vendredi dernier sur France 5 : Franz-Olivier Giesbert consacrait à cet intéressant phénomène le troisième numéro de sa mensuelle, 2012 : les grandes questions. Le concept de l’émission, selon les propres termes de son patron : "mettre les grandes idées à l’épreuve des faits". Sûr qu’avec l’ 'indignation', ça allait être coton. Invité vedette de la soirée, naturellement, Stéphane Hessel, "le pape de l’indignation, notre trésor national", comme le présente Giesbert avec une emphase nettement teintée d’ironie. Pour parler de son grand œuvre, l’intéressé, lui, a le triomphe presque trop modeste : Ce "petit livre" au "succès exagéré"… minaude-t-il. Autour du grand homme et de son "petit livre", donc, FOG a réuni un plateau prestigieux : pas moins de trois philosophes, plus une économiste et même un neurobiologiste (pour parler du "siège de l’indignation dans le cerveau" !). Mais que pèsent tous ces experts et leurs arguties…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
On n'aurait pas cru possible un tel culot !Depuis le début de ce mois de janvier, pas un jour sans annonce, pas une cérémonie de vœux présidentiels sans qu'elle soit marquée par une surprise, une proposition de réforme (Le Monde). Un véritable feu d'artifice dans l'improvisation et dans l'urgence, à quelque trois mois du premier tour de l'élection capitale. La TVA sociale, la taxe Tobin, le statut des professeurs, l'avis conforme du Conseil supérieur de la magistrature pour les nominations du Parquet...Ce serait risible si cette frénésie qui ne ressemble plus à de l'action mais à une fuite en avant pour étourdir la France et l'empêcher, à tête reposée, d'apprécier et de juger n'était pas mise en œuvre  dans un climat qui incline à tout sauf à l'optimisme.La perte du triple A vient d'enlever au Pouvoir un argument décisif qu'il invoquait avec assurance il y a encore six mois en…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
On va penser que je suis naïf ou que je n’y connais rien ; tant pis, je dis ce que je ressens.Une agence financière américaine viens de "dégrader la note de la France", perdant son AAA ! Concert d’indignation de toute la classe politique contre le gouvernement, des oppositions de droite comme de gauche qui exploitent l’effet d’aubaine : "humiliation", "désastre", "catastrophe", etc. Sans parler des experts … Que n’entendons-nous pas sur les ondes radio depuis ce matin ?Si nous étions un pays fort et sûr de lui, il devrait bien se trouver quelqu’un pour dire : "La France considère comme nul et non avenu le jugement d’une officine étrangère non élue, dépourvue de toute légitimité démocratique, sans aucune compétence reconnue par la République française". Ne sommes-nous pas la cinquième puissance industrielle du monde, la troisième puissance nucléaire, l’un des premiers pôles de l’histoire de la civilisation ? Hélas, je…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0
Drôle de campagne. Les candidats sont prudents comme des Sioux, tandis que les Français refont le monde. Le contraste est saisissant entre la pauvreté du débat public - même les insultes volent bas - et le bouillonnement des conversations et des forums sur Internet. Alors qu'une nouvelle société est à reconstruire sur les ruines laissées par les trente calamiteuses, le désarroi des élites les tétanise. Le mutisme le plus spectaculaire reste celui du PS, qui, après cinq ans de logorrhées antisarkozystes, ne peut rien sortir d'original de ses think-tanks. Il n'est pas un jour qui ne vienne confirmer la déroute intellectuelle de la gauche. Historiquement à la pointe des idées, elle apparaît sidérée par les mutations d'une modernité qu'elle n'a pas vu venir.Après les tergiversations sur les retraites, les embauches d'enseignants, les impôts ou le nucléaire, la dernière palinodie de François Hollande sur le quotient familial est révélatrice d'une idéologie…
Publié dans Du côté des élites
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version