Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Leçon de Confucius

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Confucius disait qu’il était du devoir de l’empereur d’accepter sereinement le sacrifice de sa vie pour la paix et la prospérité de son peuple. Il y avait pour le philosophe chinois un rôle sacrificiel dans l’exercice du pouvoir. Sans transition écoutez plutôt un prince dont la mort s’est faite jour pour jour il y a 211 ans :
"Je laisse mon âme à Dieu mon créateur… je meurs dans l’union de notre Sainte Mère l’Eglise Catholique… je crois fermement et confesse tout ce qui est contenu dans le symbole et les commandements de Dieu et de l’Eglise… J’ai cherché à connaître mes péchés et à les détester et à m’humilier en la présence de Notre Seigneur…
"je pardonne de tout mon cœur à ceux qui se sont fait mes ennemis… je recommande mes enfants à ma femme … pour en faire de bons chrétiens et leur faire regarder les grandeurs de ce monde comme des biens dangereux et périssables et de tourner leurs regards vers la seule gloire solide et durable de l’Eternité…
"je pardonne à ceux qui me gardaient, leurs mauvais traitements …"
et une minute avant de mourir, il bouscule les gardes, c’est un homme très fort, il crie à la foule amassée au pied de son lieu de supplice :
"Puisse mon sang devenir le ciment de la réconciliation des français…" Les tambours roulent pour que le foule stupéfiée n’entende pas la victime lui crier un dernier pardon et un appel à l’unité.
C’est ainsi qu’est mort il y a 211 ans cet homme  encore jeune : 39 ans ! - en pardonnant. Il était roi de France et s’appelait Louis XVI.
S’il avait survécu est-ce que le monde aurait été autre ? Aurions-nous fait l’économie des fleuves de sang et de ces interminables guerres de la révolution, de l’empire et du XXème siècle ? Est-ce que toutes les révolutions marxistes qui s’inspirent de celle-ci auraient pu être évitées… c’est aux experts d’y répondre.

Je m’en tiendrai aux seuls mots de pardon à ses ennemis et d’appel à l’unité pour son peuple écrit dans la sinistre prison du temple quelques jours avant de monter sur l’échafaud.
Puissions-nous nous inspirer de l’élévation de cœur et de la grandeur d’âme de ce jeune monarque assumant héroïquement l’enseignement prononcé 500 avant Jésus-Christ pour les jeunes princes de Chine, pour choisir ceux qui prétendent lui succéder.
MEAUDRE  Yves

Marié, 6 enfants.
 
Etudes  classiques à Lyon à l’externat St Joseph, 'Ste Hélène' et aux Chartreux.
Baccalauréat A 3
Inspection d’assurances IARD, vérification des risques industriels.
 
Secrétaire général adjoint du CNPF de Saône et Loire.
Professeur d’histoire sociale à Lyon III (Université Jean Moulin)
 
Participe au développement de la Cinéscénie du Puy du Fou (Vendée) et à la création d’Alouette F.M dont il devient directeur d’antenne (Vendée)
Président des radios de pays (25 radios fédérées)
Fonde Famille Media à Paris.

Engagement humanitaire 
Elu président du comité national d’aide à la Pologne (13 décembre 1981 : Coup d’état du Gal Jaruzelski en Pologne)
      Organise l’aide alimentaire, sociale et médicale à la Pologne alors sous la loi martiale.
 
Secrétaire général d’Enfants du Mekong (1986)
      Accueil des familles réfugiées en France, ouverture d’un foyer d’adolescents boat people qui deviendra un foyer pour les enfants en difficulté d’intégration sociale à
     Asnières (France), accueil et soutien des réfugiés dans les camps sur la frontière Thaïlandaise : camps Laotiens (Ban Napho, Ban Vinaïe), camps cambodgiens (Site 2,
     Site B, Kao I Dang), camps Vietnamiens (Sikiew, Phanat Nikom, Bendtat, section 19 sur la plate forme de Site 2)
 
Directeur général d’EDM (1988)
Aide au retour des réfugiés dans leurs pays d’origine, soutien logistique, création d’écoles, parrainages des enfants réfugiés au retour, ouvre les programmes de
     scolarisations (aujourd’hui 350 centres  de 50 enfants chacun).
1990 : Lancement des premiers bambous (des volontaires contractant un engagement de un an ou plus au service de l’association en Asie. (30 par an)
Soutien des programmes spécialisés : pour les enfants et jeunes filles prostitués à Pattaya avec l’envoi de volontaires français (1990), les enfants de la rue aux
     Philippines (Manille) et au Cambodge (Phnom Penh) (1994), les enfants et les mères en fin de vie (1997) à Yasothorn en Thailande, les enfants des prisons à
     Manille (2000), ouvre le foyer d’étudiants d’Asie du Sud Est en études supérieures en France à Rungis (1994), ouvre de nombreux foyers (30) pour les adolescents
     trop éloignés des écoles.
Ouverture d’une fondation EDM à Bruxelles en 1997, à Hong Kong (1998), à Singapour (1999), à Genève (2004), à Bangkok (2004), à Londres et à New York

Fondation du centre universitaire Dc Christophe Mérieux à Phnom Penh
Création d’un centre de la soie, création d’un institut d’informatique en partenariat avec les sociétés Accenture, Hewlett Packard.
 
22.000 Filleuls , 60.000 enfants aidés.

Ouvrages
France Terre d’exil en collaboration avec Anne Hervouet (1989) - Les insurgés (2005) - Contes de Noël (2009) - Les condamnés, Jésus, Jean et Louis (2011) - Les réfugiés, Hoà (2011) -

Distinctions
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de l'Ordre de St Grégoire

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version