Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Le vide politique

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La campagne électorale 2012, pour l’instant, se caractérise par un vide abyssal. A gauche, les 60 propositions de M. François Hollande ne comportent aucun projet saillant. On est loin des grandes nationalisations de 1981, du RMI prévu en 1988 ou des 35 heures de 1997. Certes M. Hollande annonce le vote des étrangers aux élections locales, mais c’est une constante de toutes les campagnes socialistes depuis 1981. Le projet de M. Hollande, pro-fédéraliste européen, pro-vote des étrangers, sans relief, est dans une logique plus centriste (MRP) que socialiste, sauf pour le matraquage fiscal et la hausse des dépenses publiques. A droite, en l’absence de candidat déclaré, aucun choix politique, aucune orientation ne semble émerger. L’ensemble des médias et des instituts de sondage est mobilisé en faveur de M. Hollande, devenu le quasi-candidat officiel du système, vainqueur annoncé par avance. Franchement, aucune proposition réaliste, novatrice et crédible n’apparaît nulle part à ce stade sur les grandes préoccupations des Français, les délocalisations, le chômage, l’insécurité, la Nation, l’autorité, l’éducation nationale, la maîtrise de l’immigration, la réforme de l’Etat, le renouveau démocratique. Le danger de cette situation émolliente à trois mois seulement du vote, est de recréer une sorte de "troisième force" centrale, comme sous la quatrième République, sans aucune orientation, harcelée par les extrêmes, impuissante à agir, soumise à une déliquescence interne de l’Etat : situation qui, comme le montre l’expérience, ne peut que s’achever en tragédie.
http://maximetandonnet.wordpress.com/
TANDONNET Maxime

Né le 7 octobre 1958
Marié – 3 enfants



Haut fonctionnaire


Institut d’études politiques de Bordeaux (1976-1979)
Université de Californie Santa Barbara (1980-1981)
Ecole nationale d’administration (1990-1992)

 

Conseiller pour les affaires intérieures et l’immigration
     au cabinet du Président de la République (2007-2011)
Conseiller technique 
     au cabinet du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, chargé de l'immigration (2005-2007) 
Inspecteur général de l’administration au ministère de l’Intérieur (2000-2005)
Chargé de mission pour les questions européennes et internationales
     à la délégation aux affaires internationales du ministère de l’Intérieur (1996-2000)
Postes préfectoraux (1992-1995)
     * Directeur de cabinet du préfet d’Indre et Loire (1992-1993)
     * Directeur de cabinet du préfet des Yvelines (1993-1994)
     * Sous-préfet de Saint-Jean-de-Maurienne (1994-1995)
Secrétaire des affaires étrangères (1983-1989)
     * Premier secrétaire à l’ambassade de France au Soudan (1983-1985)
     * Rédacteur à l’administration centrale du ministère des affaires étrangères (1986-1989)

Chargé d’un enseignement sur les questions européennes à l’ENA (2001 à 2004)
Membre du jury du concours de recrutement d’attaché principal 
     de la ville de Paris de 2001 à 2004 (présidence du jury en 2004).

Ouvrages
L’Europe face à l’immigration (2001)
Immigration, la nouvelle vague (2003)
L’Année politique – Union européenne – Editions Tendances et Evènements en 2001, 2002, 2003, 2004
Immigration, sortir du chaos (2006) 
     Prix Lucien Dupont de l’Académie des sciences morales et politiques 2007
Géopolitique des migrations – la crise des frontières – Ellipses (2007)
1940, un autre 11 novembre – Tallandier (2009)
La France Libre (ouvrage collectif) – collection bouquins Robert Laffont 2010

Au coeur du Volcan (2014)

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version