Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

A mon peuple chéri

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Évaluer cet élément
(0 Votes)
A mon peuple chéri
 
"Mon peuple est un peuple attachant dit Dieu. Il est difficile et paradoxale ; sensible comme une jeune fille et impétueux comme un jeune prince. Laïque par défi et spirituel dans son âme profonde jusqu’à la mystique. Courageux avec ce brio de jeune seigneur insolent, travailleur jusqu’à l’épuisement, consciencieux par devoir, dévoué jusqu’au martyr, droit comme l’épée de mon archange Michel, l’honneur poussé jusqu’à l’impatience, gai jusqu’à l’insouciance, aimant avec passion et fidèle jusqu’à l’héroïsme.
 
"Ce peuple est magnifique dit Dieu, je crois lui avoir tout donné. Il est beau comme mes anges et vif comme l’éclair, c’est un peuple rapide, impétueux jusqu’à l’impertinence mais je l’aime ainsi. Sa dignité dans l’épreuve et la souffrance sont celles d’une âme de lumière ; il est beau lorsqu’il se tient debout les yeux fermés devant l’épreuve, les mains appuyées sur le pommeau de son épée et qu’il se recueille. C’est un peuple intelligent, très intelligent et fort. Il est profond et intérieur. C’est ainsi que j’aime mon peuple.
 
"il est libre comme l’alouette qui monte au dessus de tous les oiseaux, il n’abdique jamais. Il est libre mon peuple, si libre que parfois il m’oublie moi qui l’ai créé pour la gloire de ma création.
"Sa générosité est immense, il est de toutes les causes même de celles où on ne l’appelle pas, où on ne l’attend pas où il n’a rien à y faire. Mais il faut qu’il y soit.  C’est comme ça. Il se mêle de tout, a un avis sur tout et cela agace. Mais je dois le reconnaître même si ce côté premier de classe qui répond avant les autres exaspère je dois reconnaître qu’il est souvent juste !
"Sa volonté de justice veut être de partout. J’ai peut être été trop fort en lui donnant St Louis comme roi. Son désir de justice en devient excessif. Mais il est ainsi. Il est tellement donné dans ses engagements qu’il s’oublie lui-même. Et pourtant les nations pauvres  l’aiment et parfois l’aiment si fortement qu’elles veulent l’embrasser jusqu’à l’étouffer. Ah oui petit peuple extraordinaire, qu’est ce que je m’ennuierai sans t’avoir créé. Tu es bien mon enfant chéri. Avec toi je ne m’ennuie jamais. On me reproche souvent de t’avoir trop gâté, d’être mon préféré mais que veux tu je n’en n’aime pas moins les autres mais il tu m’es si cher et je suis si bien avec toi.
 
"Mais il y a ceux qui te détestent, les puissants, les riches et les fanatiques. Ceux à qui tu oses dire de ta souveraineté royale dont je t’ai paré à jamais : je défends le pauvre et l’orphelin vous n’avez aucun droit sur eux, et de ta seule petite fronde tu fais reculer Goliath et Goliath enrage, jurant ta perte. Toi qui es surdoué d’une raison implacable, au jugement impeccable et à la précision de la pensée tu exaspères les penseurs fous et les idées démesurées. Parce que tu as le cœur d’un enfant et donc l’amour juste.
"A ceux qui se prennent pour des dieux tu leur rappelles que je ne suis que le Dieu des peuples libres et pour ça ils te haïssent. A ceux qui veulent me définir tu leur réponds qu’ils n’ont aucun droit sur les consciences. Car de la conscience tu en es le gardien sourcilleux. Ils n’aiment que les peuples esclaves et toi tu n’aimes comme moi que les peuples libres. Dieu sans la liberté n’existe pas et la France sans liberté c’est l’esprit de mort qui éteint une à une les étoiles.
"Aussi vas-tu d’un bout du monde à l’autre seul, à dix ou à vingt à cent défendre l’orphelin et la veuve…et tu ennuies tout le monde qui veut taire les drames et les combinaisons, qui courbe l’échine et se fait une raison. Toi tu cries, vitupères et dénonces. J’adore tes colères. Tu es vraiment insupportable et c’est pour cela que je t’aime mon enfant.
"Ah petit peuple indocile même si tu m’oublies parfois dans ton agitation et tes déclarations intempestives tu seras toujours mon enfant chéri et je ne te quitterai pas, surtout au moment où les démons veulent s’emparer de ton âme et assassiner l’âme des peuples.
"La tienne est en ma garde jusqu’à la fin des temps. Ne crains rien mais je sais que tu ne crains rien car j’ai habité ton âme une certaine nuit de Noël 496 et cela pour toujours."
MEAUDRE  Yves

Marié, 6 enfants.
 
Etudes  classiques à Lyon à l’externat St Joseph, 'Ste Hélène' et aux Chartreux.
Baccalauréat A 3
Inspection d’assurances IARD, vérification des risques industriels.
 
Secrétaire général adjoint du CNPF de Saône et Loire.
Professeur d’histoire sociale à Lyon III (Université Jean Moulin)
 
Participe au développement de la Cinéscénie du Puy du Fou (Vendée) et à la création d’Alouette F.M dont il devient directeur d’antenne (Vendée)
Président des radios de pays (25 radios fédérées)
Fonde Famille Media à Paris.

Engagement humanitaire 
Elu président du comité national d’aide à la Pologne (13 décembre 1981 : Coup d’état du Gal Jaruzelski en Pologne)
      Organise l’aide alimentaire, sociale et médicale à la Pologne alors sous la loi martiale.
 
Secrétaire général d’Enfants du Mekong (1986)
      Accueil des familles réfugiées en France, ouverture d’un foyer d’adolescents boat people qui deviendra un foyer pour les enfants en difficulté d’intégration sociale à
     Asnières (France), accueil et soutien des réfugiés dans les camps sur la frontière Thaïlandaise : camps Laotiens (Ban Napho, Ban Vinaïe), camps cambodgiens (Site 2,
     Site B, Kao I Dang), camps Vietnamiens (Sikiew, Phanat Nikom, Bendtat, section 19 sur la plate forme de Site 2)
 
Directeur général d’EDM (1988)
Aide au retour des réfugiés dans leurs pays d’origine, soutien logistique, création d’écoles, parrainages des enfants réfugiés au retour, ouvre les programmes de
     scolarisations (aujourd’hui 350 centres  de 50 enfants chacun).
1990 : Lancement des premiers bambous (des volontaires contractant un engagement de un an ou plus au service de l’association en Asie. (30 par an)
Soutien des programmes spécialisés : pour les enfants et jeunes filles prostitués à Pattaya avec l’envoi de volontaires français (1990), les enfants de la rue aux
     Philippines (Manille) et au Cambodge (Phnom Penh) (1994), les enfants et les mères en fin de vie (1997) à Yasothorn en Thailande, les enfants des prisons à
     Manille (2000), ouvre le foyer d’étudiants d’Asie du Sud Est en études supérieures en France à Rungis (1994), ouvre de nombreux foyers (30) pour les adolescents
     trop éloignés des écoles.
Ouverture d’une fondation EDM à Bruxelles en 1997, à Hong Kong (1998), à Singapour (1999), à Genève (2004), à Bangkok (2004), à Londres et à New York

Fondation du centre universitaire Dc Christophe Mérieux à Phnom Penh
Création d’un centre de la soie, création d’un institut d’informatique en partenariat avec les sociétés Accenture, Hewlett Packard.
 
22.000 Filleuls , 60.000 enfants aidés.

Ouvrages
France Terre d’exil en collaboration avec Anne Hervouet (1989) - Les insurgés (2005) - Contes de Noël (2009) - Les condamnés, Jésus, Jean et Louis (2011) - Les réfugiés, Hoà (2011) -

Distinctions
Chevalier de la Légion d'Honneur
Chevalier de l'Ordre de St Grégoire

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version