Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

Enfumage

  • Écrit par 
  • Taille de police Réduire la taille de la police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police Augmenter la taille de police
  • Imprimer
  • E-mail
Enfumage
 
Evomit involvitque domum caligine caeca  (Enéide, chant VIII, vers 253)
     
Nos médias stipendiés jouent le rôle de Cacus vomissant une épaisse fumée aveuglante.
Le fait est bien établi. Je ne veux, en cette saison estivale, que l’étayer par une ou deux observations toutes récentes et très précises.
Curieux de météo, je me branche quotidiennement à deux ou trois reprises sur France Info. Le bulletin répond à ce que l’on attend – dire ce qu’il en est ou en sera du ciel et de la température ; il est suivi des gros titres de l’"information". Eh bien j’ai eu loisir de vérifier ces derniers jours ceci :
1) on recherche Steve, victime de la "fête de la musique", dans la Loire ; on l’y trouve, oui, c’est bien lui ; on craint conséquemment de violentes explosions de colère ; le préfet de Nantes prend des précautions ; tout le pays ne sera-t-il pas en état d’émeute le samedi 3 août ? … Cette affaire, avec ses faux bonds et ses rebonds, aura fait la une de France Info une huitaine de jours.
 
2) Epuisée l’affaire Steve, la relaie la double fusillade aux USA, vingt-neuf tués. Croustillant, n’est-ce pas ? France Info insiste, persiste, persévère. C’est qu’on est heureux de trompetter que ça va mal au pays de Trump. (Dans la même tranche de temps, 42 morts en Libye, 49 morts au Yemen …, passez, muscade !).  
Qu’il y ait chez l’oncle Sam un problème des armes à feu, je le concède ; mais le même problème en Libye, au Yémen, doit-il nous laisser indifférents ? Qu’il faille pleurer Steve, je le conçois ; que les agités du bocal, ravis de l’occurrence, s’agitent, je m’y résigne. Mais convenons, à moins d’avoir le cerveau fêlé, que cet événement, si l’on considère le train du monde, est minuscule, et qu’en France même il s’est produit, dans la même période, cent autres événements, pour sûr, de non moindre portée pour le moins. 
Mais il s’agit, à la manière de Cacus, de produire grâce au cadavre de Steve une épaisse fumée qui empêche de percevoir … le reste.
             
Des dix stratégies de manipulation de masse définies par Noam Chomsky l’affaire Steve en a mis en œuvre 3 : la suscitation d’une péripétie critique, l’effervescence émotionnelle, et surtout la diversion :  détourner "l’attention du public des problèmes importants /…/ grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes".
Enfumage par fumisterie.
Que nous cache Cacus dans son épaisse fumée ? Quel(s) problème(s) important(s) nous empêche-t-il de voir ?
Chut !    
 
(Il faut aux médias non stipendiés une inlassable énergie herculéenne pour exposer à la lumière - immisso lumine -  la crue réalité. Nous la leur souhaitons).

Envoyé par l'auteur, 7 août 2019
SAROCCHI Jean

Né en 1933
Veuf – sans enfants


Professeur honoraire à l'Université de Toulouse



Doctorat d'Etat (La Sorbonne).
     "Albert Camus et la recherche du père".

Agrégation de Lettres classiques.
CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement Supérieur)
Diplôme d'études supérieures
     "Socrate et Montaigne"

Licence de philosophie.


Maître de conférences à l'Université de Tunis.
Maître-assistant à l'Université de Strasbourg.
Professeur de philosophie, français, latin, grec (Oran).

Ouvrages
Julien Benda, portrait d'un intellectuel
Albert Camus et la recherche du père (thèse éditée)
Albert Camus philosophe
Le dernier Camus ou le Premier Homme
Variations Camus
Camus le juste ?
Versions Proust
Giono de père en fils
Rabelais et l'instance paternelle
La Colère
Pourquoi pas ?
in the Summer Time (roman)

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version