Magistro Beta

Switch to desktop Register Login

En France (932)

La grâce de Notre-Dame   Comment aurions-nous pu imaginer que l’embrasement de Notre-Dame de Paris allait susciter une telle émotion, et pas seulement chez les chrétiens, mais chez tous nos compatriotes pour une fois réunis sans fausse note, et aussi à l’étranger ! Face au malheur qui se déroulait devant nous en direct et que nous subissions prostrés dans une totale impuissance – mais que les pompiers ont su limiter – se produisait un "miracle", comme la prise de conscience que quelque chose de plus grand que nos éternelles querelles de Gaulois nous rassemblait tous, quelque chose de plus essentiel que nos disputes politiques, quelque chose de plus haut que nous serions néanmoins bien incapables de nommer. Le plus remarquable est que ce moment-là, unique, insaisissable, s’est produit devant un monument, certes d’abord symbole de la foi, mais aussi de notre nation et de notre culture, de notre être historique…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Les Entreprises n’ont pas le choix : La carotte ou le bâton !   Le Mouvement ETHIC (Entreprises à Taille Humaine, Indépendantes et de Croissance) regrette l’entrée en application du décret concernant le principe du bonus/malus pour les entreprises recrutant en CDD. D’après le décret, le malus concernerait les entreprises qualifiées de "non vertueuses." "En quoi avoir recours à un CDD serait-il non-éthique ? Pourquoi ériger un jugement moral sur un contrat légal qui répond à une situation factuelle ? Quand cessera-t-on de se servir de l’impôt en punition ? Ce n’est pas une incitation aux contrats longs, c’est une pénalité sur les contrats courts."   Des questions qui en appellent d’autres pour les chefs d’entreprise d’ETHIC, au sujet de la prime de mobilité : "Quand va-t-on arrêter de jouer avec la fiscalité qu’elle soit positive ou négative ? La prime de mobilité : pourquoi pas, mais la rendre obligatoire…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Notre-Dame : Merci patrons !   Les entreprises retrouvent enfin leur place. Elles veulent recruter plus et mieux, s’impliquer sur un plan sociétal. Elles mobilisent leurs collaborateurs pour aller voter. Et elles ont réalisé un espoir collectif par leur participation immédiate à la reconstruction de Notre Dame.   Le désarroi dans lequel se trouve actuellement la France a ceci de bon qu'il redonne à l'entreprise une place qu'elle n'a jamais eue. L'entreprise réhabilitée, l'entreprise valeur refuge, nous en avons rêvé. Le socle entrepreneurial est devenu aujourd'hui un repère et un recours dans de nombreux domaines. Devant l'effroyable incendie de Notre Dame de Paris, saluons la réaction immédiate des deux grands chefs d'entreprise François Pinault et Bernard Arnault qui, les premiers, ont proposé de consacrer l'un 100 millions et l'autre 200 millions d'euros à la reconstruction de notre cathédrale en entraînant beaucoup d'autres. Des gestes symboliques qui, espérons-le, redoreront un peu l'image injuste…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Notre-Dame en flammes : un fait géopolitique   Le monde a vu brûler Notre-Dame de Paris en direct, les réactions ont été immédiates. L’examen de leur contenu révèle un phénomène géopolitique concernant l’Art. Quand en 2001, le monde entier a vu également en direct s’effondrer les Twin Towers, les terroristes ont crié victoire mais le reste du monde s’est ému. On déplora 2 750 morts mais personne ne pleura les tours, symbole de la puissance américaine aux yeux du monde entier. Dans le cas de la destruction de Notre-Dame, il n’y pas eu de morts et les causes restent hypothétiques, terrorisme ou négligence des institutions à l’égard du grand patrimoine ? Comme pour New York, la déploration n’a pas été unanime : les réseaux sociaux ont trahi satisfactions et cris de joie non commentés par la presse, mais aussi titres et déclarations venues des cinq continents, où l’on constate que…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Créer l'élan   L'incendie de Notre-Dame de Paris est une tragédie nationale et elle est bien vécue comme telle. Le cœur de la Nation est atteint. Nous sommes meurtris, terriblement tristes. Mais il nous faut réagir. Si nous le voulons, cette épreuve peut engendrer un sursaut. De la catastrophe peut naître quelque chose de positif si nous savons rassembler les Français ainsi que tous ceux qui, de par le monde, ont été atteints par cette perte.   Pour rassembler, il faut proposer un objectif à partager et une action commune. Une première étape est en train d'être franchie par l'appel aux dons. Faisons fi des polémiques stériles à ce sujet. Incitons à faire des dons, même minimes. Que les donateurs soient les plus nombreux possible ! Tous ceux qui auront fait un don se sentiront directement concernés par la restauration. Mais allons plus loin et faisons en sorte que chacun…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Quand le brasier de Notre-Dame enflamme les mémoires   CHRONIQUE - Face à Notre-Dame de Paris en flammes, toutes les querelles sur "les racines chrétiennes de la France" sont vaines et ridicules.   "Qu’il aille ou non à l’église, le Français a les Évangiles dans le sang." En contemplant le spectacle dantesque de la cathédrale Notre-Dame de Paris en flammes, cette formule d’André Suarès prenait soudain tout son sens. C’était la France qui brûlait devant nos yeux incrédules et bouleversés. Notre histoire millénaire, notre "fille aînée de l’Eglise", des générations d’ouvriers français qui avaient mis des siècles à édifier cette œuvre d’art, tous nos rois qui défilaient en humbles pénitents, et notre Empereur qui s’y faisait sacrer ; et nos républiques qui venaient y quérir le secours de la Providence pour nos armées. Soudain, toutes les querelles sur "les racines chrétiennes de la France" devenaient vaines et ridicules. Si évidentes que…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
Avec Notre-Dame, reconstruire la France   Marie saura-t-elle rassembler les Français divisés ? Ce serait là un miracle pour l’Église éreintée et pour la nation déchristianisée. Néanmoins, force est de constater la sidération collective née de l’incendie de Notre-Dame de Paris, dédiée à la Vierge. Dès les premières flammes, la vie politique s’est effacée derrière la puissance intacte d’une mémoire millénaire. Le feu a jailli, lundi à 18 h 50, d’une partie de la charpente en chêne posée il y a huit cent cinquante ans. L’enfer a ravagé la toiture de la cathédrale, symbole de la chrétienté en Europe depuis le XIIe siècle. Emmanuel Macron, qui devait distiller à 20 heures ses premières mesures après le grand débat, a judicieusement choisi de différer ses annonces. Les partis ont également suspendu leurs joutes en perspective des élections européennes. La soudaine vulnérabilité de Notre-Dame, gravement défigurée en une poignée d’heures, est venue…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
C’est au destin de la France que nous pensons (ND de Paris)   Notre-Dame de Paris, c’est Notre-Dame de France. Elle est le reflet de l’histoire du peuple français. Le miroir de son identité, de son âme. Elle est l’œuvre de bâtisseurs de génie. Architectes, maçons, menuisiers, verriers, sculpteurs, peintres, décorateurs ainsi qu’une multitude d’hommes et de femmes bénévoles ont uni leurs forces et leurs talents pour réussir la prouesse de dresser vers le ciel une œuvre sublime qui a forcé le respect et l’admiration à travers les siècles. Derrière la grandeur, tout un peuple. Dès l’origine, l’évêque Maurice de Sully l’a voulue digne de la première ville de France. Elle est un symbole dont la force s’est transmise jusqu’à nous par les pages de l’histoire de France qui s’y sont inscrites : royauté, Empire, République. Notre-Dame, c’est l’incarnation vivante de la continuité historique de la France. C’est pourquoi le…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0
La perte d’une part intime de nous-mêmes (ND de Paris)   Elle avait traversé huit siècles, tous les conflits depuis le Moyen Âge, les guerres de Religion, la fièvre révolutionnaire et l’occupation nazie : elle avait résisté à toutes les époques de violence. Elle a brûlé pour la première fois aujourd’hui. Nous avons vu lundi, sidérés, s’effondrer sous nos yeux ces poutres du XIIIe siècle, ces chênes millénaires dont les mains de tant d’artisans anonymes avaient fait la charpente de l’une des plus grandes cathédrales d’Europe. Notre-Dame de Paris n’est pas qu’une addition de pierres ; ce lieu a un sens, et ce sens n’appartient pas qu’aux chrétiens. Nous avons tous été touchés, le cœur retourné par ce drame, et l’âme habitée de la détresse d’avoir perdu une part intime de nous-mêmes. C’est bien que nous sommes liés les uns aux autres, sans le savoir parfois, par une histoire qui nous précède,…
Publié dans En France
Écrit par
En savoir plus... 0

Adossée à des fondamentaux politiques avérés. Magistro, une tribune critique de bon sens, raisonnée et libre, d'information civique et politique.

Top Desktop version